NEWSESTLYONNAIS GENESIO

l’OL ouvre un nouveau chapitre avec le duo Sylvinho-Juninho

La crise lyonnaise, de la fin du mois de mars-début avril, a pris fin il y a quelques jours, quasi au moment ou Bruno Genesio a annoncé son départ.

L’entraîneur lyonnais, présent au club depuis trois ans et demi, ne prolongera pas son contrat avec l’OL à l’issue de la saison. Pris en grippe par les supporters, le technicien rhodanien a subi les foudres des virages lyonnais à chacune de ses apparitions. Pointé du doigt lors des mauvais résultats et des piètres prestations collectives de ses hommes, il n’a pas été, en revanche, plébiscité lors des victoires de prestige face au Paris Saint-Germain ou Manchester City cette saison.

Qu’importe, le chapitre Genesio sera définitivement clos ce vendredi, après le déplacement à Nîmes, au Stade des Costières, lors de la 38ème et dernière journée de championnat. Selon les paris sportifs sur la dernière journée de championnat, la cote est clairement en faveur de l’OL, malgré le fait que le match n’a aucune valeur pour le classement final de l’équipe dirigée par Genesio.

Les Gones ont déjà la tête à la saison prochaine, dont Jean-Michel Aulas le président, avec un nouveau duo pour diriger l’équipe première : le retour de Juninho, ex-star au milieu de terrain, et Sylvinho. Le premier occupera le poste de directeur sportif, tandis que le second s’installera sur le banc, comme entraîneur principal. S’il n’a pas encore d’expérience certaine au plus haut niveau, le technicien brésilien a appris des plus grands grâce à des expériences avec Roberto Mancini ou Tite, le sélectionneur de la Seleçao. Mancini affirme d’ailleurs que Sylvinho réussira sans aucun doute à Lyon, grâce à ses convictions dans le jeu. « Moi, je suis certain qu’il est prêt. Il va réaliser de belles choses. Lorsqu’il était à l’Inter, avec moi, il faisait absolument tout. Ce qui m’a le plus marqué, c’est qu’il est tactiquement très préparé. Il optera pour un jeu offensif » a-t-il glissé à Eurosport.

L’OL a donc entamé sa mue quelques semaines, seulement, avant le véritable marché des transferts. Jean-Michel Aulas, de son côté, s’apprête, lui aussi, à changer sa manière de travailler. L’homme d’affaire, président de l’OL depuis plus de 20 ans, compte bien laisser un peu de responsabilités à Juninho et s’intégrer, beaucoup moins, dans la réussite sportive de son équipe. Pour son retour à Lyon, dans un Parc OL flambant neuf, l’ancienne grande gloire du Stade de Gerland aura de très grandes responsabilités et sera attendu au tournant. Il devra notamment gérer le cas Nabil Fekir, annoncé partant depuis plusieurs saisons, mais également trancher entre tous les dossiers chauds de l’OL et notamment anticiper et remplacer deux joueurs au maximum. Parmi les nombreux joueurs courtisés, les Lyonnais risquent de perdre, cet été, Ferland Mendy, latéral gauche, et Tanguy Ndombélé, milieu défensif, tous deux pistés par les plus grands clubs européens. Juninho devra donc faire marcher son carnet d’adresse, et pourquoi pas ses contacts au Brésil, pour permettre à Sylvinho de se construire une équipe compétitive, capable de concurrencer le PSG dans une ou plusieurs compétitions, que ce soit en Ligue 1, en Coupe de France ou Coupe de la Ligue.

Tout va bouger du côté de l’Olympique Lyonnais cet été, et les premières semaines du mercato permettront de juger des ambitions lyonnaises la saison prochaine…

Jean Martin




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close