AIN < Frédéric Parcé « C’est usant nerveusement et on doit gérer »

AIN < Frédéric Parcé « C’est usant nerveusement et on doit gérer »

Chaque jour, un habitant de l'Est Lyonnais nous raconte comment il s'occupe au quotidien durant cette période particulière.

Présentez vous : Frédéric Parcé, pompier professionnel vivant dans l’Ain.

—————————————————————————————————————————————

Comment vivez vous votre confinement ? Dans ma maison à Chanoz-Châtenay, je me repose du boulot qui est très tendu vu le contexte. D’autre part WhatsApp, est bien pour garder contact avec sa famille.

Quel livre avez vous lu en priorité, quel DVD regardé ou site internet découvert ?  Aucuns.

Quelle passion pouvez vous enfin assouvir avec plus de temps pour vous ? Jardinage et bricolage ! Sinon fin de l’aventure chrono pour  » Fp Sport Event  » et entre autre de la collaboration avec Chassieu Athlé pour leur course de 10 km, maintenant c’est du passé car j’ai fermé l’entreprise en décembre dernier, c’est devenu trop chronophage car je dois rénover ma ferme en pisé !

Au niveau associatif, comment se passe cette coupure forcée ? On a procédé à l’annulation du 2 ème ChaveyNo’Z Tour avec le Sou des écoles de Chanoz-Chaveyriat qui devait avoir lieu le dimanche 29 mars.

Professionnellement travaillez vous en télétravail ? Je suis pompier professionnel et le confinement ne change pas grand chose pour moi car je vais bosser. C’est très tendu vu le contexte, on doit toujours être sur nos gardes. C’est usant nerveusement, on doit gérer les pénuries de matériels de protection. Concernant les interventions on doit se protéger et protéger nos victimes et on continue à en faire quelles qu’elles soient. Je continue mon roulement avec mes jours de repos et mes gardes à Villefranche-sur-Saône. J’étais sur l’incident à Villefranche en tant que primo intervenant mon rôle était de véhiculer l’officier et de l’assister. Il s’agissait d’un mauvais dépotage avec le déversement d’un acide dans un autre ce qui a créé une réaction exothermique avec dégagement de vapeur. Il y a eu un emballement médiatique car les gendarmes sont passés près de chez moi Vonnas, Châtillon sur Chalaronne même le maire de mon village Chanoz-Châtenay a été prévenu de confiner car il y avait eu soi-disant une explosion à Villefranche avec un incendie et dégagement de fumée. Sur place on a halluciné car il y n’y avait rien de tout ça et on avait bien maîtrisé la situation ! Professionnellement ça nous a fait du bien de revenir à du travail de pompiers car psychologiquement ça nous a changé du covid.

Vos priorités, une fois le confinement terminé ? S’occuper de ma famille.

Vos projets d’ici la fin d’année ? Essayer d’avancer dans les travaux de ma maison.

______________________________________________________________________________

Et pour conclure ? Restez chez vous, une pensée pour tous ceux qui sont obligés d’aller travailler et qui prennent des risques pour leur famille.

_______________________________________________________________________________

> MARDI : Interview de Patrice Egraz, sapeur-pompier professionnel et membre du team Terre Running Décines. 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close