Guillaume Schroll > élu aux sports Ville de Décines

Guillaume Schroll > élu aux sports Ville de Décines

Rencontre avec le nouveau conseiller à la politique sportive en charge de sa délégation depuis le 10 juin dernier.

Pourquoi et comment avez vous accepté cette attribution pour vos débuts en politique ?  » J’ai pu côtoyer et apprécier Laurence Fautra alors que j’étais président du DMA. Lorsqu’elle m’a proposé de la rejoindre, pour son 2° mandat, je n’ai pas hésité., Elle a cherché à muscler les compétences des élus dans chaque domaine et pour le sport j’avais le bon profil. Une volonté de renouveler avec le prisme des compétences. Rejoindre la dynamique qu’il y avait déjà, c’est à la fois intéressant et motivant ! « .

De plus sur votre commune et dans le sport ? » Oui j’ai grandi à Décines et le sport est une partie que je connais bien et a toujours occupé une grande place. J’ai toujours été licencié dans des clubs Décinois, jusqu’en 2019, en particulier l’athlétisme, sportif de haut niveau national, puis entraîneur et enfin au club d’athlé et président du D.M.A durant 5 ans «

Pouvez-vous nous donner quelques chiffres sur le sport décinois ? » On dénombre une cinquantaine d’associations sportives dans plus de quarante disciplines. 8 % de la population est adhèrent d’un club sportif. Je suis l’élu de tous les habitant(e)s de Décines et pas uniquement celui des adhérent(e)s d’associations, pour la vie associative c’est José Mercader qui a la délégation « .

Quelle politique sportive va être mise en place sur la commune ? » Le premier mandat était surtout pour voir et le deuxième pour accentuer le gros projet marqué par la réfection du Parc Troussier. Pour ce deuxième mandat, les projets phares ont trait à l’Anneau des sports positionné dans l’est lyonnais et au coeur de la politique sportive de la Métropole. Un des gros projets étant la réfection du hangar occupé par le club d’aviron et cet espace de vie, la création d’un pôle sportif au Grand-Large qui soit aussi un lieu de vie pour les décinois(e)s et qui pourrait sortir de terre lors de la deuxième moitié du mandat. Un pôle d’aviron qui dans le cadre d’une transversalité proposerait du co-working et, une guinguette et un espace de vie « .

D’autres projets à annoncer ? » Un des axes forts concernera le centre aquatique pour arriver à lui donner une deuxième vie. Pour répondre aux besoins des décinois(e)s en terme de loisir et santé, il a besoin d’un coup de jeune et il y a lieu de prévoir son extension pour proposer de nouvelles activités (en forme et bien-être). Il faut trouver des solutions pour diversifier l’offre et toucher plus de décinois(e)s. On a d’ailleurs acté des nouveautés qui seront mises en place dès la rentrée de septembre : offre anniversaire pour les enfants, carte cadeau pour Noël et création d’une page Facebook dédiée au centre nautique pour communiquer plus efficacement avec les usagers. Un projet en attente de validation en conseil municipal est celui de lancer un véritable Plan Véloélément touchant à la fois le sport, le développement durable et la mobilité. Il prévoit la création de pistes cyclables, l’aide à l’achat de vélos électriques, mais aussi avec comme axe la prévention de l’obésité en proposant divers cycles en écoles pour donner aux enfants le goût de l’effort et de l’endurance. Ceci étant en lien avec la politique locale et les services municipaux et dans la suite logique de « Décines à vélo  » manifestation qui chaque année attire 3.000 personnes « .

Au niveau de la forme et donc de la santé, qu’est-il prévu ?  » Dans le cadre de notre politique sportive dirigée vers le plus grand nombre, on peut envisager un évènement phare annuel « Décines en forme  » qui pourrait démarrer en 2021. Diverses actions ont déjà été menées au niveau santé et en lien avec sport et bien-être. Notre objectif étant : + de décinois sportifs et + de décinois en bonne santé ! On va aussi renforcer l’offre gratuite du dimanche matin après le beau succès des séances précédentes, pour découvrir des activités animées par des associations décinoises et des éducateurs municipaux. Sans oublier le volet social qui sera développé en lien avec Paris 2024 et un projet autour de l’Olympisme avec des Olympiades de quartiers «.

Un petit mot sur le soutien de la municipalité auprès des clubs ? «  Sur la ville, il y a d’énormes infrastructures avec une mise à disposition très forte pour les clubs sportifs qu’on continue à soutenir. On a les moyens de les accompagner pour une pratique du sport pour tous mais pas toujours pour du sport de haut niveau. Il faut créer un lien entre les entreprises locales et les associations et monter un fonds de dotation pour stimuler du mécénat ou du sponsoring.  Faire se rencontrer le tissu associatif avec les entreprises en créant un système de parrainages et des lieux de rencontre avec la mise en place d’une cabane en bois sur le marché de la place Henri Barbusse destinée aux associations. On va essayer de mener des actions afin que les associations aient d’autres sources de financement « ._______________________________________________________________________________

Enfin quelles sont les prochaines manifestations sportives prévues ? » Pour la rentrée deux évènements sont d’ores et déjà fixés : le Meeting National de l’Est Lyonnais (MNEL) organisé le samedi 29 août par le DMA et le Kayak Run, samedi 5 septembre par le C.K.D.M « .

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close