Bron Tennis de Table « le club a su s’adapter aux contraintes présentes »

Bron Tennis de Table « le club a su s’adapter aux contraintes présentes »

1 jour, 1 association | Quotidiennement une association présentée par un de ses dirigeants.

En ce mardi, Tarik Ez-zajjari (président) depuis 2013 et Arnaud Claude (vice-président) en poste depuis la saison 2014-2015, répondent aux questions de la rédaction :


  • Quelle est son activité principale et effectif actuel ?

» Club de tennis de table de Bron créé au début des années 2000, notre structure compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents (l’effectif étant fortement réduit en raison de la capacité de la salle et du protocole sanitaire lié à la COVID-19).

Activité principale : tennis de table en loisir et compétition. Effectif à ce jour : une cinquantaine de licenciés dont 50 % de jeunes et 10 % de féminines «.


  • Comment s’était passé le 1° confinement et aviez vous mis du personnel au chômage ?

» Nous avons immédiatement décidé d’arrêter l’activité au cours du mois de mars. En raison de la saison blanche décidée par le comité du Rhône et le peu de temps qu’il restait jusqu’aux vacances d’été, nous avons fait le choix de ne pas reprendre à la sortie du premier confinement.

Le club ne comptant aucun salarié, l’encadrement fonctionne donc uniquement grâce aux bénévoles (que nous tenons à remercier pour leur investissement sans faille). Pour cette raison, nous n’avons pas eu à gérer la problématique du chômage au niveau de l’association «.


  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

» Nous avons réuni le comité directeur du club afin de déterminer un protocole de reprise adapté aux règles édictées par la municipalité et la Fédération.

En raison des contraintes attachées à ce nouveau protocole, nous avons fait le choix de réduire la durée de chaque entraînement et ce, afin de pouvoir multiplier le nombre de créneaux pouvant être proposé aux adhérents.
En effet, nous ne pouvions accepter plus que 8 personnes par créneau avec les nouvelles règles mises en place, contre 12 à 14 les saisons précédentes. Ce choix nous a donc permis d’augmenter nos capacités d’accueil car nous souhaitions absolument éviter de ne pas pouvoir inscrire tous les adhérents présents l’an dernier.

A ce propos et pour compenser cette non-activité de mars à juin, nous avons décidé, avec accord unanime du comité directeur, d’accorder une remise de 30 € pour tous les adhérents qui étaient présents la saison dernière «.

  • Avez-vous connu depuis, une baisse de vos effectifs ?

»  Comme évoqué précédemment, nous avons mécaniquement connu une baisse de notre effectif entre la saison 2019-2020 et la saison 2020-2021 et ce, en raison notamment des règles attachées au protocole mis en place.

Nous comptions 80 adhérents l’an dernier, contre 50 aujourd’hui.

Par ailleurs, beaucoup de jeunes n’ont malheureusement pas pu se réinscrire à cause de leurs études qui les amènent à quitter la région, mais nous conservons un noyau d’adhérents solide qui nous permet d’envisager la suite avec sérénité « .

  • Avez-vous été contraints d’annuler des évènements ou compétitions ?

» En plus des journées de championnats, les passages de grade pour les jeunes adhérents qui avaient lieu chaque fin de saison ont été annulés la saison dernière en raison du contexte.

Qui plus est, le tournoi du club, mis en place depuis plus de 10 ans et qui nous permet de se retrouver tous ensemble pour fêter la fin de la saison, a également été annulé.

Nous espérons pouvoir rétablir ces événements dès que la situation le permettra ».


  • Comment se déroule ce 2° confinement ?

» Avant ce second confinement, une partie de l’activité était déjà arrêtée car seuls les mineurs avaient la possibilité de pouvoir s’entraîner.
Nous avons décidé de maintenir tous les entraînements « jeunes » jusqu’à ce que cela ne soit plus possible. Pour le reste et comme pour le premier confinement, l’activité est bien évidemment à l’arrêt total.

Un protocole solide ayant été mis en place, nous sommes désormais en attente des décisions des différentes institutions pour pouvoir reprendre la totalité de l’activité au plus vite ».


  • Conséquences financières, sportives ou autres ?

» Financièrement parlant, nous ne sommes pas les plus à plaindre car beaucoup de dépenses n’ont pas eu lieu avec l arrêt de la saison. En effet, le fait de ne s’appuyer que sur des bénévoles permet au club de n’avoir aucune dépense fixe à ce sujet avec l’arrêt de l’activité.

Qui plus est, grâce à la ville de Bron qui nous permet d’utiliser gratuitement les installations de la ville et grâce aux subventions qui nous ont été accordées (ville et région), la baisse des rentrées financières liée à la chute du nombre d’adhérents est compensée.

Au niveau sportif, seule la première journée du championnat par équipes a eu lieu. Pour l’heure, nous sommes encore dans l’incertitude vis-à-vis des conséquences sportives attachées à ce nouvel arrêt ».


  • Et pour conclure ?

» Le club a su s’adapter aux contraintes présentes pour pouvoir reprendre une activité « normale » à la rentrée.

Les adhérents et les encadrants ont parfaitement joué le jeu et ont accepté, sans le moindre problème, le protocole mis en place. La reprise, après ce second confinement, sera synonyme de changements importants au niveau de l’organisation du club.

Nous avons donc hâte de retrouver nos adhérents et continuer à faire vivre le club dans une ambiance « familiale » qui le caractérise ».


 


 

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close