Saint-Priest Triathlon | « ne pas oublier que le sport c’est la santé »

Saint-Priest Triathlon | « ne pas oublier que le sport c’est la santé »

1 jour, 1 association | Quotidiennement, une association est présentée par un de ses dirigeants.

En ce mardi, c’est Stéphan Doulcet, président du club depuis le 1° décembre 2016, qui répond aux questions de la rédaction :


  • Quelle est son activité et effectif actuel ?

»  Activité principale : entraînements aux 3 disciplines enchaînées du triathlon.
Effectif à ce jour : le club compte 64 licenciés dont 11 féminines. Il n’y a pas de section enfants au sein du St Priest Triathlon « .


  • Comment s’était passé le 1° confinement et aviez vous mis du personnel au chômage ?

» Le 1° confinement est arrivé alors que la saison des compétitions allait démarrer. Et anéantissait ainsi des mois et des semaines de préparation. Pour garder intact la motivation et le lien social entre nous tous, Mathieu, notre trésorier organisait des séances d’entraînement sur Home Trainer en visio. Ça a marché très fort avec de grosses participations et surtout de bonnes séances.

Pour la partie course à pied, la tolérance d’une heure de pratique sportive dans un rayon d’un km a été très utilisée. De plus, en course à pied, Alexis avait organisé un challenge course de 10 km chaque dimanche avec consultation des résultats sur STRAVA. De fil en aiguille, les idées fourmillaient pour composer avec le confinement. Et au final, on a fini cette période avec un challenge home trainer et course à pied de 24 h, organisé par Mathieu et Sébastien. Là aussi, grosse participation…y compris entre minuit et l’aube…. Sans oublier l’apéro de récup’ en visio !!!

Par contre, impossible de pallier à la fermeture du centre nautique de St Priest. Et là, l’absence de natation a été dure à vivre. La fermeture de la piscine nous a conduit à avoir recours au chômage partiel pour notre entraîneur. Nous avions pu retourner dans les lignes d’eau sur la dernière quinzaine de juin grâce à l’aide de la ville, en respectant un protocole sanitaire strict « .


  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

» C’était avec une grande joie que nous avions repris le chemin du bassin le 21 septembre.
Malheureusement, l’euphorie de la reprise de la natation a été de courte durée car le centre nautique fermait la semaine suivante.
Par contre, les entraînements course à pied et sorties vélo battaient leur plein. D’autant plus que quelques compétitions ont pu se tenir en septembre et octobre ».


  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

» Nous avons enregistré 8 départs à la rentrée, mais pas forcément à cause du covid19. Les départs ont été compensés par de nouvelles intégrations, dont certains attendaient depuis la saison dernière qu’une place se libère au sein du club.
L’effet covid19 ne s’est pas trop ressenti sur les effectifs sur cette rentrée 2020/2021.

Par contre qu’en sera-t-il en septembre 2021 si la saison ne redémarre pas au cours de ce 1° semestre…. «.

  • Avez-vous été contraints d’annuler des évènements ?

» Effectivement, nous avons dù annuler l’épreuve organisée par le club le 18 octobre 2020, le Bike and Run de St Priest et le Cross Duathlon de St Priest. Grosse déception pour nous tous car l’édition 2019 avait été un succès et nous avions hâte de confirmer. On ne pouvait pas faire autrement de toute façon. Par contre, Fréderic Journet ne renonce pas et se bat pour que notre épreuve ait lieu en 2021. Le dossier administratif est pratiquement fini et sera envoyé sous peu aux autorités. Alors rendez-vous le dimanche 17 octobre 2021 pour une belle édition du Bike and Run et du Cross Duathlon de St Priest.

Nous avons dù modifier les règles de notre challenge interne en le cumulant avec les épreuves 2021 du fait de l’annulation de très nombreuses épreuves « .


  • Comment se déroule ce 2° confinement ?

»  Nous avons mis peu de chose en place à l’occasion de ce second confinement qui est tombé sur une fin de saison où les objectifs de course étaient absents. Les entraînements se passaient dans le respect des mesures dérogatoires de sorties « .

  • Conséquences financières ou autres ?

» Financièrement, le nombre de licenciés n’ayant pratiquement pas bougé, le club n’a pas encore subi des graves difficultés. Notre gestion rigoureuse de l’association nous protège. Sachant que la Fédération n’a pas diminué ses redevances de son côté…

Cette crise a surtout des répercussions sportives pour le SPTRI. Nous sommes une association sportive dont l’essence même est l’accompagnement de nos licenciés qui se préparent pour tels ou tels objectifs. C’est pour cette raison que les gens rejoignent une association sportive. On partage un projet sportif.

2020 a pratiquement été une saison blanche, et pour beaucoup d’entre nous, ce sont de vieux projets de participation à des épreuves qui n’ont pas pu aller au bout. Nous avions notamment 7 licenciés inscrits au Frenchman (triathlon format Ironman de Hourtin) et 3 au mythique Ironman de Nice. Sans oublier les inscrits à l’Alpsman.
Les inscriptions ont certes été reportées sur 2021, mais le flou entoure encore leur maintien au calendrier. De plus, ces licenciés ne nagent plus depuis le 25 septembre ce qui rend compliquée leur préparation. Il y aura quand même 3.800 m de natation à produire le jour J. ça ne s’improvise pas.

Mais nous avons du aussi annuler les instants conviviaux et de partage au sein du club. Je pense notamment au stage du mois de mai dernier qui devait se tenir dans le 43 (et qui est aussi menacé pour 2021). Nous n’avons pas pu tenir notre AG en décembre dernier. Du coup, l’équipe dirigeante n’a pas changé pour l’instant. Nous n’avons pas pu reconduire aussi notre week-end de ski de janvier, ni réunir tous nos licenciés et leurs familles pour la Galette des Rois « .


  • Et pour conclure ?

» Oui, je voudrais saluer l’abnégation de tous les licenciés du St Priest Triathlon mais aussi des autres clubs de triathlon qui gardent le moral et la motivation en continuant de s’entraîner alors même que le flou entoure la reprise de la saison.

Enfin, on entend souvent que le sport, c’est la santé. Alors ça serait peut-être bien qu’on ne l’oublie pas dans cette période actuelle «.



 


CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close