LYON | Les ambitions pour le 7° arrondissement

LYON | Les ambitions pour le 7° arrondissement

Un Conseil d’arrondissement fondateur s’est tenu lundi soir en visioconférence.

Déclaration de l’état d’urgence climatique, vote du plan de mandat et de la Programmation pluriannuelle d’investissements : des engagements forts et transparents.


Nous déclarons l’état d’urgence climatique

Le climat sera le fil conducteur du mandat : tant que la neutralité carbone ne sera pas atteinte à l’échelle planétaire, la Ville de Lyon se reconnaîtra officiellement en situation d’urgence climatique. Cet engagement inédit se concrétise par la mise en œuvre de la transition écologique, sociale et démocratique dans tous les secteurs, via un plan de mandat travaillé collectivement et une PPI de 1,250 milliards d’euros.

Plan massif pour le climat, les solidarités et la démocratie

Le 7° est un arrondissement en plein développement (augmentation de 20 % d’enfants de moins de 3 ans en 2026).
Dans ce cadre, et pour permettre au 7e de se doter des équipements qui lui permettront de devenir concrètement « l’arrondissement du quart d’heure », rénover le patrimoine et combler les retards d’investissement dans les domaines de la petite enfance et de l’éducation, le Conseil d’arrondissement a voté une PPI ambitieuse de plus de 115, 9 millions d’euros.


Quelques grands projets concernant :

  • l’enfance et l’éducation sont notamment prévus : la construction de deux groupes scolaires dans les PUP Duvivier (19 classes) et Croix-Barret (18 classes), des travaux importants dans les écoles, comme l’extension de l’école Veyet avec la relocalisation de la Maison de l’enfance, de nombreux travaux à l’école Marc Bloch, et la construction d’au moins cinq crèches et d’un relais d’assistantes maternelles.
  • la nature en ville, les enveloppes permettront de valoriser et d’étendre nos deux grands parcs qui sont Gerland et Blandan.
    Des investissements importants pour les espaces publics et le logement afin que les habitantes et les habitants puissent vraiment profiter de la ville : la rénovation de la Cité Jardin, la place Gabriel Péri réinventée, une place des Pavillons qui devient un vrai cœur de quartier et une place Jean Jaurès plus vivante et accessible, la requalification du boulevard Tony Garnier qui permettra notamment le passage de la nouvelle ligne de tramway T10.
  • la culture, la Ville préservera le patrimoine du 7e via les travaux de conservation de la Halle Tony Garnier.
    Une vie associative et des offres pour la jeunesse renforcées grâce à la relocalisation de la Maison de l’Enfance à côté de l’école Veyet et la création d’un Pôle social et culturel à la ZAC des Girondins.
    Une attention particulière sera portée pour améliorer l’accueil et le soin envers les plus précaires avec l’aménagement du sous-sol pour la mise en place d’une laverie aux Bains Douches Delessert.
    Enfin, concernant les sports, les rénovations dont les équipements ont besoin sont prévues avec notamment des travaux au Palais des Sports, la construction de vestiaires à la Plaine des jeux et la réhabilitation d’un de nos équipements de proximité, le gymnase Clémenceau.

Source : communiqué de presse du mardi 9 mars 2021 de la mairie de Lyon 7.



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close