JONAGE | ESJ Gym Artistique « nous avons perdu près de 10 % de notre effectif »

JONAGE | ESJ Gym Artistique « nous avons perdu près de 10 % de notre effectif »

1 jour, 1 association | Quotidiennement, une association est présentée par un de ses dirigeants.

En ce dimanche, c’est Damien Perrin président depuis 2016, qui répond aux questions de la rédaction :


  • Quelle est son activité et effectif actuel ?

» Le club de gymnastique artistique de Jonage est une association loi 1901 qui propose à ses adhérents, l’enseignement de la pratique de la gymnastique artistique en loisirs et en compétition aussi bien pour les filles que les garçons. Pour les plus jeunes, de 1 an à 6 ans, les entraîneurs mettent en place des parcours ludiques conçus pour le développement et le plaisir des enfants, ces ateliers favorisent l’équilibre, la confiance en soi ainsi que la socialisation.

Nous proposons aussi des cours de gymnastique « Loisirs » à des jeunes qui souhaitent découvrir et pratiquer ce sport sans compétition.

Affilié à l’Ufolep, les compétitions permettent à nos gymnastes filles et garçons de rencontrer les autres équipes de la région mais aussi de toute la France lors de la finale du championnat national Ufolep et d’en ramener des titres chez les filles comme chez les garçons.

Présidée par Damien Perrin, depuis 2016, son effectif est de 320 adhérents. Pour cette année, elle compte environ : 70 babys, 55 garçons le reste étant le pôle féminin « .


  • Comment s’était passé le 1° confinement et aviez vous mis du personnel au chômage ?

» Il a été relativement difficile surtout pour nos gyms qui se sont vu arrêtés, juste avant leur 2° compétition qualificative pour les finales régionales. Les gymnastes ont donc plus ou moins bien vécu cela et les entraîneurs ont essayé de meubler par certains jeux/défis gymniques. mais on ne s’improvise pas la dessus, ils ont fait ce qu’ils pouvaient pour garder le lien.

Nous n’avons pas mis au chômage partiel à l’époque, le club pouvant supporter cette dépense. De plus, la gestion au jour le jour était difficile et les membres du bureau étaient très occupés dans leur métiers respectifs « .


  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

» Nous avons cru que tout se passerait bien cette saison avec des superbe préinscriptions et un nombre de gymnastes au rendez-vous mais la crise du Covid a eu raison de notre engouement nous laissant en plein désarroi : le 2° confinement puis le couvre feu à 20 h, puis encore à 18 h avec les arrêts des Majeurs puis enfin fermeture des salles nous a contraints à faire et défaire des plannings. les entraîneurs étant super réactifs.

Nous avons opté pour le chômage partiel depuis l’arrêt de l’utilisation de notre salle ».


  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

» Nous avons perdu plus d’une trentaine d’adhérents soit près de 10 % du nombre habituel «.

  • Avez-vous été contraints d’annuler des évènements ?

» C’est pour moi là, que le bât blesse : en effet nous avons dû arrêter le stage de la Toussaint avant le dernier jour et été contraints de supprimer celui de Noël, nous n’avons pas pu faire, suite aux arrêtés ministériels, celui de février et certainement encore moins celui de Pâques. Nous avons dû aussi supprimer la bourse aux jouets et la vente de photos. Les pertes financières sont donc vraiment énormes « .


  • Conséquences financières ou autres ?

» Comme énoncé plus haut pour nous c’est une année dramatique tant sur le plan sportif puisque les compétitions qui démarrent en Janvier ont toutes été supprimées.

Avec l’arrêt d’utilisation des salles nous avons du mal à garder nos gyms motivés qui ont vu, et ce depuis mars dernier, un quasi arrêt de leur sport. A contrario du foot ou du tennis qui bénéficient de la possibilité de faire encore leur sport. il est vrai que nous sommes dans l’impossibilité de sortir nos agrès.

Concernant le financier, comme mentionné plus haut, avec la suppression ou l’interdiction de faire nos différentes manifs, conjugué à la baisse des adhérents, le manque à gagner pour cette année est largement supérieure à 15.000€.

Et si je rajoute à cela un potentiel dédommagements aux parents, le club pourrait bien perdre près de la moitié de ses recettes annuelles ce qui est dramatique « .


  • Et pour conclure ?

» Pour ma part je sais que nous allons vers des jours meilleurs mais que c’est compliqué à gérer et fatigant, les nuits ne sont pas de tout repos car elles alimentent beaucoup les soucis sur les perspectives actuelles et à venir.

Nous réfléchissons à un certain dédommagement des parents pour cette saison qui sera très laborieux à mettre en place. L’année prochaine sera encore plus difficile car les parents, et je les comprends, seront encore inquiets de la situation. Nous essayerons de reprendre et de ne pas avoir trop de perte en termes d’adhérents, chose qui me semble écrit d’avance. Il me semble très compliqué de faire des projections mais qui sait……….

D’ailleurs je profite de ce temps libre pour dire que nous avons un entraîneur qualifié à remplacer. Avis aux amateurs diplômés de STAPS ou BPJEPS ! «.




 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close