Bron Premiers Secours | La crise convulsive généralisée

Bron Premiers Secours | La crise convulsive généralisée

L'association brondillante de secouristes vous conseille chaque mois dans le cadre d'un partenariat.

Pour ce rendez-vous du mois de juin, c’est un cas de crise convulsive généralisée qui est évoqué.


Définition (C’est quoi ?) :

La crise convulsive généralisée est une perturbation de l’activité électrique cérébrale d’une partie du cerveau qui se traduit extérieurement par une perte de connaissance accompagnée de mouvements incontrôlés de tout le corps.


Cause (Comment en est-on arrivé là ?) :

Une crise peut être provoqué par :
– Un traumatisme crânien ou ses séquelles
– Maladies entrainant des lésions cérébrales (Infections, tumeurs, AVC)
– L’absorbation de certains poisons ou toxiques
– L’hypoglycémie
– Le manque d’oxygène au niveau du cerveau particulièrement dans les premières secondes d’un arrêt cardiaque
– Une maladie appelée « épilepsie » qui est habituellement contrôlée par des médicaments.


Conséquence (Quels risques pour la suite ?) :

La survenue d’une crise convulsive peut être à l’origine :
– De traumatismes au moment de la chute ou de mouvements incontrôlés ;
– D’une obstruction des voies aériennes chez une victime sans connaissance si elle est laissée
sur le dos ou si elle vomit.

Signes annonciateurs

Avant d’agir on peut d’abord voir les signes d’une crise convulsive qui sont :
– La survenue d’une perte brutale de connaissance avec chute possible de la victime
– Raideur de la victime
– Secousses musculaire involontaire, cette phase qui peut être impressionnante dure généralement moins de 5 minutes, dans cette phase la victime peut se mordre la langue
– Après la convulsion les muscles se relâchent et la victime reste sans connaissance quelques minutes. Elle peut aussi perdre ses urines ou présenter une respiration bruyante

Lorsqu’elle reprend connaissance conscience, elle peut être hébétée ou se comporter de manière étrange et ne se souvenir de rien.


Comment agir (Que puis-je faire ?) :

L’action du sauveteur doit permettre :
– D’éviter que la victime ne se blesse (Protégé la victime de son environnement)
– Eviter l’apparition d’une détresse respiratoire (Vomissement …)
– Surveiller la victime jusqu’à ce qu’elle retrouve un état normal de conscience
– Rassurer la victime en lui parlant
Contacter le SAMU centre 15, lui transmettre les informations sur la victime et les événements, et suivre les instructions données par le SAMU

Ne jamais contraindre les mouvements de la victime durant toute la crise (ne pas bloquer les mouvements, ne pas chercher à bloquer la mâchoire …)


PHOTO A LA UNE : Les membres de l’association, malgré les mesures sanitaires, restent régulièrement en contact par visio.


 

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close