MEYZIEU | Windsurf : Sacha Prigent champion de France

MEYZIEU | Windsurf : Sacha Prigent champion de France

Le 16 juillet, Sacha Prigent est devenu champion de France Minimes en planche à voile dans la catégorie Bic 293. Un titre amplement mérité, qui récompense des années de pratique assidue au sein de Windfoil Windsurf Meyzieu (WWM).

« J’étais venu avec l’objectif de faire au moins un podium, voire plus. Je le sentais bien », affirme Sacha Prigent. Sourire en coin et regard pétillant, le jeune coureur de WWM* poursuit d’une voix posée : « Pendant les premières manches d’entrainement, j’ai vu que j’étais dans les premiers. Je me suis dit que je pouvais atteindre l’objectif sans trop de difficultés. » Et le 16 juillet à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan, Bretagne), à l’issue de cinq jours de régate, il devient champion de France Minimes de planche à voile en catégorie Bic 293.

« On a eu tous les types de vents, de zéro à 23 nœuds (43 km/h ndlr), détaille-t-il. Moi j’aime bien naviguer dans le médium, autour de 15 nœuds (un peu moins de 30 km/h). Mais j’ai tout fait pour rester le plus polyvalent possible, et j’ai réussi à terminer toutes mes manches dans le top 5. »

« Je suis content de voir que les entrainements réalisés tout au long de l’année ont permis à Sacha de rester compétitif, abonde Léo Perrachon, son entraineur. En travaillant avec plusieurs coaches — 14 heures par semaine —, il a accumulé les compétences et a pu aborder plusieurs approches de la performance. »

« Une médaille d’or aux championnats de France, c’est cinq jours de régate intense, mais aussi cinq ans de préparation, souligne Myriam, sa maman. Mais quelle fierté de le voir sur la première marche du podium ! »

Objectif Pôle France

Cette année, le coureur majolan n’avait participé qu’à une seule régate, le championnat interrégional de WindFoil de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes)… Qu’il avait fini premier de sa catégorie, la U15. À la fin du mois d’août, il se présentera au départ du championnat de France Espoirs WindFoil de Leucate (Aude). L’objectif sera toutefois plus modeste. « Je serai surclassé en Espoirs et je courrai avec des coureurs dont certains seront plus âgés que moi. Je veux juste me placer dans la première moitié du classement, et surtout me faire plaisir. »

À la rentrée, Sacha larguera les amarres pour le Pôle Espoirs de Carnon, dans l’Hérault. Il s’entrainera avec les meilleurs, tout en poursuivant ses études — il rentrera en troisième. Objectif ? « Faire les championnats du monde et aller chercher de bonnes places. Puis continuer en Pôle espoir avant de d’intégrer le Pôle France. Après on verra : Jeux olympiques, PWA, etc. ».

C’est que, du haut de ses 14 ans, Sacha envisage déjà sa carrière professionnelle. « Après des études en STAPS, je veux devenir coach en Pôle France pour transmettre ce qu’on m’a transmis. » En attendant, il s’entraine au Grand large, toujours avec WWM, « dès qu’il y a un peu d’air ».

Le mot de la fin ? « Merci à mes parents », glisse-t-il.


(*) WWM est labelisée centre de formation de la Ligue de voile AURA.


Ce diaporama nécessite JavaScript.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close