Nicolas Sahuc  » je me suis converti en coach d’athlé après les liens tissés avec l’Asul Bron »

Nicolas Sahuc  » je me suis converti en coach d’athlé après les liens tissés avec l’Asul Bron »

Ce fils de sportifs et petit-fils d'un ancien président du club brondillant dont il est alternant salarié, nous détaille sa fonction.

Commune de résidence et club sportif actuel ?

 » J’habite Décines-Charpieu et le club : l’Asul Bron « .

Présentation sommaire de votre passé sportif et éventuel palmarès ?

 » Athlète venant de Valence, du club de l’EARV (Entente Athlétique Rhône Vercors), ayant des parents sportifs (ma mère Sandrine, marathonienne et entraineuse à l’EARV et mon père Gilles, marcheur athlétique et coach bénévole à l’EARV) et mon grand-père (Roland Corgier, ancien président de l’Asul Bron), j’ai fait du demi-fond avant de découvrir la perche et toutes ses facettes en minimes.

Ayant eu un niveau national (4 m 80) en espoir/junior, je me suis converti en coach d’athlétisme cette année après des liens que j’ai tissé avec l’Asul Bron qui m’a entrainé pendant 4 ans alors que j’étais encore à l’EARV, c’est ce qui démontre la gentillesse de ce club et son goût de la passion et de la performance « .


Votre fonction au sein du club et de quel secteur d’âge êtes- vous en charge ?

 » Je suis actuellement alternant en DEJEPS (diplôme d’état) spécialisé en athlétisme qui se déroule sur Lille et coach sur Lyon en perche de cadettes à Masters (15 ans et +) mais aussi sur les Baby athlé (3 à 5 ans), éveils athlé aux minimes (6 à 15 ans) et en marche nordique.

Je suis au club en tant que « alternant salarié » depuis Septembre 2021 » .

En quoi consiste votre fonction ?

 » Je coache un groupe de perche en suppléant Jean Pierre Hirtzig (deux fois par semaine), j’entraine et coache aux compétitions d’Eveils à Minimes pour les petits et j’aide David Lemoine, mon tuteur au sein de l’ASUL Bron qui organise beaucoup d’évènements comme le 10 kilomètres de Bron en mars » .


Avec quel objectifs ?

 » J’aimerais avoir un groupe de perche avec un niveau hétérogène afin d’apprendre un maximum de chaque individu et j’aimerai transmettre mon savoir et apprendre davantage sur les techniques françaises et internationales.

J’aimerais me spécialiser en perche, le métier de préparateur physique m’intéresse aussi dans plusieurs sports.

Personnellement, j’aimerais passer enfin 5 mètres à la perche prochainement pour enfin mériter l’appellation « perchiste » quand je décris mon sport » .

Quelle(s) satisfaction(s) en tirez-vous ?

 » Pouvoir transmettre mon savoir afin que les athlètes aient les meilleures conditions pour performer et avoir des résultats convaincants afin de ressentir une amélioration, un changement » .

Vous êtes en charge des entrainements, accompagnez vous les athlètes sur les compétitions ?

 » Oui, je les accompagne une semaine sur deux en entrainements et compétitions car je suis à Lille l’autre semaine en formation « .


Enfin vos projets ou objectifs pour cette année ?

 » Obtenir mon diplôme, découvrir la façon dont Jean-pierre Hirtzig (coach de perche) et Yann Celli (mon coach de perche/préparation physique à l’ASUL BRON) et tous les autres coachs entrainent au sein de mon club afin d’apprendre un maximum sur ce métier.

Et une petite anecdote pour conclure ?

 » Ce n’est pas vraiment une anecdote mais un fait, la perche est une épreuve accessible à tout le monde, tout type de gabarit, tout type de sportif ou non sportif, mais surtout, tout type d’âge, donc n’ayez pas peur et venez essayer l’athlétisme !  »


Ce diaporama nécessite JavaScript.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close