José Duran  » Mon rôle a été de dynamiser le club « 

José Duran  » Mon rôle a été de dynamiser le club « 

Président de l'Eveil Sportif Jonageois Basket depuis 2014, il a pris la décision de passer la main lors de l'assemblée générale du club qui se tiendra ce vendredi soir.

Depuis quand êtes-vous au bureau et à la présidence ?

» J’ai été auparavant et durant 2 ans au début des années 2000, président de l’AL Meyzieu Basket. Je n’étais pas dans le basket mais un collègue de travail joueur au club majolan m’a demandé de venir les aider pour un évènement et je suis resté une douzaines d’années !

Je suis arrivé à l’ESJ en 2013, lorsque j’ai inscrit mon fils, qui voulait faire du basket, en U9 et je donnais un coup de main de temps en temps pour les manifestations.

En 2014, les dirigeants actuels sont venus me chercher pour me proposer la présidence du club et j’ai accepté. 8 ans où j’ai apporté ce que j’ai pu. De 220 licenciés à mon arrivée on est même monté à plus de 340 une année.

Je profite de cette fin de saison pour me retirer, c’est une décision personnelle. J’aurais toujours un pied au club en étant membre du CA. C’est mon choix, j’ai proposé à mon vice-président, Cédric La Rocca, au bureau depuis longtemps et joueur formé au club, de prendre ma succession le jour où je le déciderais ».

Vos plus grandes satisfactions ?

» Qu’on ait su créer un dynamisme avec l’équipe dirigeante et nos bénévoles et qu’à chaque match ou manifestation, on a toujours été présent et tous mobilisés Et qu’on ait pu obtenir la labellisation par l’école française de mini-basket ».

Comment est composé votre bureau ?

» De 12 membres et 10 commissions ont été constituées dont la dernière qui est l’O.T.M. (officiels tables de marques) et créée il y a 2 ans pour former les jeunes ainsi qu’à l’arbitrage, marche bien ».


Où en est l’effectif ?

» Pour cette saison 2021/2022, on a compté 267 licenciés (85 femmes et 182 hommes) dont 166 jeunes et 30 licences de dirigeants et entraineurs. On a perdu une trentaine de licenciés (qui étaient 312 en 2018/2019), ce qui est malgré tout moins catastrophique que prévu et que la moyenne nationale.

15 équipes, des U9 aux seniors, ont été inscrites en championnat et 2 en loisirs mixtes (une d’anciens joueurs qui évoluent le vendredi soir et l’autre avec beaucoup de parents). Une seule formation évolue en régional, les U17 garçons, toutes les autres équipes jouant au niveau départemental ».


Un bilan sportif en cette fin de saison ?

» Je suis satisfait des résultats et classements obtenus.

Les féminines, coachées par Mathieu Pasqué, ont fait un beau parcours, perdant en demi-finale des play-offs. Elles évoluaient avant le covid en région (R3) mais après deux ans sans entrainements, le club avait décidé de les descendre d’un cran pour jouer en PRF.

Chez les garçons, la une, entrainée par Sandrine Gouttard et qui était en DM2 rate la montée en finissant 2°. Si j’ai un regret, c’est celui de ne pas avoir pu obtenir l’accession en DM1, car on n’est pas à notre place.

Au niveau des jeunes, on a connu pas mal de réussite avec de nombreuses 1° et 2° places. Les U17 masculins entrainés par Brigitte Coste ont effectué un joli parcours, atteignant la finale en R3 ».


Au niveau des projets ?

» Le prochain bureau les fixera après notre assemblée générale du vendredi 17 juin. Je souhaite d’ailleurs tous mes voeux de réussite à la nouvelle équipe dirigeante ».


Un petit mot sur les organisations du club ?

» Je voulais d’abord renouveler mes remerciements au président du comité Pierre Depetris pour la confiance faite au club de l’ESJ pour l’organisation de 2 grosses manifestations cette saison (24 heures du comité en septembre et les phases finales en mai).

Tout au long de la saison et pendant les vacances scolaires, on organise des stages pour les licencié(e)s du club. Les prochains sont prévus pour cet été, ils connaissent un beau succès et on a un bon retour des enfants et des parents « .


Et pour conclure ?

» On est un club formateur et en tant que président, je suis très fier que nous ayons eu des jeunes partis dans de grands clubs (ASVEL, Saint-Chamond, Roanne, etc). Ils reviennent nous voir régulièrement car on est un club familial.

Depuis que je suis arrivé, ma priorité aura été de former des entraineurs, c’est dans l’intérêt du club d’avoir des entraineurs qualifiés.

A l’approche de mon départ, j’en profite pour formuler mes remerciements à de nombreuses personnes :

  • mon équipe dirigeante ainsi que les techniciens et entraineurs sportifs pour le travail effectué durant ces 8 années et qui ont collaboré au développement du club.
  • nos bénévoles qui ont toujours su répondre présent à toutes nos manifestations.
  • bien entendu à Monsieur le Maire Lucien Barge, à son premier adjoint Sébastien Mellet, à Virginie Antolinos, adjointe aux sports et à toute son équipe pour leur accompagnement tout au long de ces années.
  • et je n’oublierais pas mon père spirituel, Jean-Pierre dit « Kowalo » qui m’a accompagné à mes débuts et m’a donné les ficelles du basket «.

L’ACTU du club sur : https://www.esjbasket.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close