Laurent Leroi  » l’UTMB est comme le graal pour tout ultra-traileur, cette course m’a toujours fait rêver « 

Laurent Leroi  » l’UTMB est comme le graal pour tout ultra-traileur, cette course m’a toujours fait rêver « 

Pratiquant la course à pied depuis 20 ans, il vient de tourner une belle dernière page sur l’ultra.

Depuis quand pratiquez vous le trail et êtes membres de l’AFA Feyzin-Vénissieux ?

 »  Je pratique la course à pied depuis plus de 20 ans et suis membre de l’AFA Feyzin depuis 2018 « .

Pourquoi cette course, comment avez vous décroché l’inscription, le nombre étant limité ?

 » L’UTMB est comme le graal pour tout ultra-traileur et cette course m’a toujours fait rêver autant qu’elle me faisait peur.

A la suite de la Lyon Saintélyon que j’ai fait l’an dernier et qui devait être ma dernière course d’ultra endurance, j’avais les points nécessaires pour participer au tirage au sort et c’est un ami Melvyn qui m’a un peu remotivé pour m’inscrire au tirage au sort et envisager de terminer les ultras sur la plus belle des courses.
Le sort m’a été favorable en janvier lorsque j’ai découvert que j’avais été tiré au sort pour participer à cette édition 2022. Pour une première année j’avais peu de chance mais celle-ci m’a sourit » .

Aviez vous déjà disputé une des épreuves de l’UTMB ?

 » Oui, j’avais déjà pris part 2 fois à la TDS (sur la trace des Ducs de Savoie), qui fait 148 KM et 9.500 D+ et qui est de l’avis de tous la plus technique, la plus sauvage.
La 1° participation fut en 2019 où j’ai réussi à la terminer malgré 40 derniers km avec une tendinite au genou gauche.

En 2021 j’ai de nouveau participé à cette course mais j’ai dû abandonner au 100° km, les évènements (mort au passeur de Pralognan où nous avions été bloqué durant des heures en pleine nuit) et la perte de motivation avaient eu raison de moi » .


Comment et depuis quand avez-vous préparé cette épreuve (courses, entrainements) ?

 » Hélas ma préparation pour cette édition 2022 fut légère en raison d’un manque de temps du fait d’une réorientation professionnelle qui me prenait beaucoup de temps.

J’ai fait la Maxirace d’Annecy fin mai (85 km / 5.000 D+) et quelques sorties dans les monts du lyonnais au cours de cet été pour tenter de me préparer au mieux » .

Vous avez déjà disputé des ultra-trails (distances ?)

 » Oui notamment au cours des 4 dernières années :
–  L’Ultra Boucle de la Sarra 24 h (75 boucles soit environ 150 KM et 7.500 D+)
–  La TDS en 2019 et 2021 (148 KM / 9.500 D+)
La Lyon Saintélyon (155 km / 4. 500 D+) en 2021 « .

Vos points forts dans cette discipline ?

 » Sans hésitation, mon mental, malgré les douleurs, les blessures et les doutes, je sais débrancher le cerveau et avancer coûte que coûte jusqu’au bout et cette course UTMB 2022 en aura sans doute été la plus belle preuve » .

Quel était votre objectif au départ (temps défini ou simplement terminer ?)

 » Mon objectif de départ était de terminer en moins de 35 heures et aller au bout évidemment et profiter de la chance d’être sur cette course, entouré des meilleurs au monde » .

Dans quel état mental et physique avez vous pris le départ ?

 » Physiquement je n’étais pas le mieux préparé en raison des à côtés et du manque de dispo pour m’entrainer, mentalement j’étais tellement excité à l’idée d’y être » .


Comment s’est passé cette course ?

 » Le départ de course fut magique, jamais je n’avais ressenti une telle ferveur, cette musique de Vangelis au départ, te prend aux tripes, la foule amassée sur les bords de chemin était incroyable. Et jusqu’à Saint-Gervais où j’ai pu retrouver ma famille, j’étais transporté par la magie de la course.

Cependant la nuit tombant, le moral est tombé avec le soleil et la motivation avait disparu, sûrement la crainte des 2 prochaines nuits, je n’y étais plus.

Puis j’ai retrouvé Melvyn et Pierre au 40° km, il était minuit quand je leur annonce que j’arrêterais sûrement à Courmayeur (80° km), ils m’ont rappelé à quel point je kiffais cette course et que c’était l’apothéose et que je devais m’éclater et profiter un max. Ça m’a redonné l’envie et j’ai gardé ces paroles jusqu’au bout.

Finalement la première nuit s’est très bien déroulée, j’arrivais à gagner des places et physiquement tout allait bien et ce jusqu’au col du Val Ferret (le sommet de la course au 100° km) où les quadriceps ont commencer à faire mal.
La longue descente vers la Fouly (au 115° km) annonçait que la fin de course allait être une véritable torture pour mes quadris.

J’arrive à la Fouly après 22 h de course, sans le savoir, j’allais mettre presque 20 h de plus pour faire les 50 derniers km.
Chacune des 3 dernières montées (environ 1.000 D+) était douloureuse, quand les descentes furent un supplice. Je n’avais jamais autant souffert physiquement.

J’ai eu 1.000 raisons d’abandonner mais je pensais à ma famille, à mes amis, à mon Vince qui n’aurait jamais voulu que j’abandonne.
Au cours de la 2° nuit, des hallucinations m’ont obligé à dormir 15 minutes à Trient, la tête n’y était plus également, je perdais en lucidité mais je me répétais inlassablement les paroles entendues et coûte que coûte j’irais franchir cette ligne pour moi, pour cette dernière et la plus belle.

J’ai fini la course, doublé par des centaines de coureurs le dimanche à 11 H 45 après être parti le vendredi à 18 H. Je me le dit encore 10 jours après, quelle fierté d’être arrivé au bout, quelle belle dernière page sur l’ultra » .


La météo a-t-elle été idéale pour vous ?

 » Les conditions étaient parfaites, les nuits pas trop froides, les journées pas trop chaudes et aucune pluie durant ce périple « .

Comment vous sentez vous à présent, satisfaction, déception ?

 » Je ne retiens que le positif à savoir être allé au bout, malgré la fin de course chaotique, donc très heureux « .


A présent, au programme, récupération bien entendu et ensuite, dans votre agenda sportif ?

 » Et maintenant, récupération, de nombreux projets autres que la course (déménagement, nouvelle vie, nouveau travail comme professeur) et reprendre la course pour le plaisir, le partage mais diminuer les distances « .




Ce diaporama nécessite JavaScript.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close