Margot Sellem  » le triathlon m’a aidé à grandir, me guide tous les jours et a changé ma vie « 

Margot Sellem  » le triathlon m’a aidé à grandir, me guide tous les jours et a changé ma vie « 

Régulièrement une sportive ou un sportif de la région dresse son bilan de l'année 2021 et évoque ses projets pour la prochaine (37/45).

Commune de résidence et club sportif actuel ?

« Vénissieux, je suis à l’Asvel Triathlon depuis 2018. »

D’abord présentation sommaire de ton passé sportif et palmarès :

 » J’ai commencé par la natation étant jeune, en compétition. Mes parents m’ont toujours poussé à essayer plusieurs sports, mais celui-ci était de loin mon coup de cœur.

Puis en parallèle j’ai essayé d’autres sports, dont l’escalade et le trail qui m’ont très vite plu.

C’est en 2018 que je me tourne vers le triathlon,à la suite d’une blessure. Cela a été un élément déclencheur. Le triathlon m’a aidé à grandir, et me guide tous les jours, il a changé ma vie. « 


Tes points forts et préférences ?

 » La natation clairement. Sinon j’adore la course à pied. J’ai commencé le vélo en 2019, l’avantage c’est que j’ai une marge de progression importante !  »

Combien d’heures d’entrainement par semaine, coachée par qui ?

 » En ce moment 10 environ, le volume d’entrainements augmentera bientôt. Je suis coachée par Johan Rodriguez depuis 2020, il m’écoute beaucoup et me comprends.  »


Après une année 2020 tronquée, as tu été perturbée dans ta préparation ?

 » Non, car je n’ai jamais arrêté de m’entraîner, je n’ai jamais voulu. Les séances étaient juste différentes, je me suis adaptée, j’ai appris et ça m’a fait progresser. C’est encore le cas, on ne s’arrête jamais d’apprendre.  »

Avant de la détailler, comment qualifierais tu cette année 2021 avec cette crise sanitaire ?

 » Enrichissante. Je dirai que 2021 m’a fait voir la vie d’un œil différent, c’était l’opportunité de changer des choses.  »

Quel en a été le moment fort ?

 » L’été, l’apéro, les ravitos ? Blague à part ! Le moment fort de 2021 c’était le 70.3 de Vichy, mon objectif principal. Mais il y a eu aussi l’EmbrunMan que j’ai vécu de l’extérieur, il m’a secouée !  »

Combien de compétitions as tu disputé depuis tes débuts ?

 » Je dirai une vingtaine (trail, triathlon et eau libre confondues).

Triathlon : en 2019 : Rumilly, Lac des Sapins & Aix les Bains, en 2020 : Natureman & Trigame Mandelieu, en 2021 : Alpe d’Huez, 70.3 Vichy, Aiguebelette & Saint Raphael.

Trail : en 2017 : LUT By Night, en 2018 : Corrençon, Lyon Vert & Trail des Coursières, en 2019 : Night Snow trail des 2 Alpes & Lyon Urban Trail, en 2021 : 23 km du Mont Blanc).

Natation : départementales et interclubs (2009 et 2010), EDF Aqua Challenge (2020, podium 2° senior).  »


Petit bilan sportif, as tu atteint tes objectifs, quel est ton programme pour 2022 ?

 » Oui ! Mon objectif était de continuer à apprendre, progresser, prendre du plaisir, sur le long surtout. Et j’apprends chaque jour un peu plus. Cette année je prépare l’IronMan de Nice, ce sera une première sur full, j’ai hâte car je rêve de faire cette course depuis des années, mais j’appréhende aussi beaucoup.  »

Et pour conclure, une petite anecdote ?

 » A Vichy, je ne savais pas encore faire une vraie T2 (2° transition), je suis descendue du vélo et vu la distance jusqu’à mon emplacement, j’ai retiré mes chaussures de vélo et couru chaussures de vélo à la main…En plus je ne retrouvais plus mon emplacement… J’ai bien fait rire les copains, un sketch !  »



Prochain bilan > Sébastien Hours (Course à pied / ESL Pierre-Bénite).

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close