Sylvain Meyer « on peut se permettre de faire du haut de gamme »

Sylvain Meyer « on peut se permettre de faire du haut de gamme »

Président du club d'athlé de l'ASUL Bron depuis 2008 et qui exerce son 4° mandat, il est également jury et athlète.

Depuis quand êtes-vous au bureau, à la présidence ?

» J’ai d’abord été secrétaire adjoint de 2000 à 2003 et de 2004 à 2008 et j’ai assuré un intérim à la présidence en mai et juin 2008 suite à la démission de Jean-Michel Legrand. J’ai été sollicité et j’ai été élu lors de l’AG de juillet 2008 avec l’objectif de faire valider notre adhésion à l’Entente Sud Lyonnais. J’en suis à mon 4° mandat qui prendra fin en juillet 2024

Je suis également secrétaire général de l’Entente Sud Lyonnais, dont l’ASUL Bron Athlétisme est une des 5 sections locales. Etant d’autre part jury et athlète, j’avoue qu’il est difficile de tout bien faire !

Je suis bien entouré avec 11 personnes au comité directeur dont 4 membres du bureau et nous employons 2 entraineurs : David Lemoine et Franck Matamba ».

Vous pratiquez donc également la course à pied ?

» Oui, j’ai débuté l’athlétisme en club en Septembre 87, avant mes 14 ans et j’essaie de courir encore. J’ai commencé à l’AJ Blois-Onzain (Loir et Cher) et intégré l’ASUL Bron en Novembre 92 lorsque j’ai rejoint la ville pour mes études.

J’ai fait du cross, de la piste et de la route et je suis revenu à mes premières amours, le trail. J’ai entre autre, couru le Francheville Trail, le Trail des Passerelles de Monteynard, Lyon / Sainte-Catherine. Je me fais encore plaisir, reste un peu compétiteur et dépanne en interclubs « .


Concernant le club, où en est son effectif ?

» On recense 1527 licenciés sur l’ensemble de l’Entente Sud Lyonnais et à l’ASUL Bron Athlé on approche des 600. On espère les passer cette année, ce qui est possible puisque nous avons des gens qui se renseignent sur la marche nordique.

On est exactement 580 (276 femmes et 304 hommes) dont 339 jeunes (des catégories baby aux juniors). 2017 a été la dernière année où on a connu une baisse et depuis tous les ans on a battu notre record de licenciés (345 en 2017 / 410 en 2018 / 471 en 2019 / 509 en 2020 / 526 en 2021).

Concernant les jeunes, on a fait le choix de ne pas prendre trop d’enfants par rapport à l’encadrement, on préfère faire du travail de qualité ».


Quelles activités proposez vous ?

« On a fait le choix d’un prix de licence plus élevé, avec une réduction pour les brondillant(e)s, il a doublé en 15 ans mais on n’a jamais eu autant de licenciés !

On a des entraineurs de super qualité et de très bonnes installations, on peut se permettre de faire du haut de gamme. On a des compétences, il est normal de les valoriser.

D’autre part, on prend en charge les déplacements dans tous les championnats en dehors du département et on fournit les bâtons en marche nordique «.


Les prochaines organisations ?

» Une soirée perche (15 ou 20 mai) / le meeting interrégional le jeudi 30 Juin à partir de 18 h / la Brondimarche en septembre / les 10 km de Bron, le 1° dimanche de mars 2023» .


Et les projets du club ?

» Ils sont nombreux et variés, on va par exemple rajeunir progressivement nos entraineurs. On accueille ainsi des stagiaires STAPS et on investit dans la formation de moniteurs. Notre politique chère permet de former nos entraineurs et il faut investir pour avoir des gens compétents. On a plusieurs tuteurs de nos entraineurs DE (Franck, Djamel, Bernard et Jean-Pierre).

On va développer le concept de l’Athlé Fit, lancé par la F.F.A. et que nous avions testé en fin de saison dernière avec Grâce Matamba (alternante BPJEPS). Il permet de se maintenir en forme en musique et de façon moderne avec les disciplines de l’athlétisme.

On a été sollicité et encouragé par la F.F.A., comme une soixantaine de clubs pour proposer une pratique physique dans le cadre du sport santé pour tous les goûts dans l’athlé. On avait déjà l’habitude de faire des tests de forme et on va poser notre candidature.

On va enfin mettre en place une nouvelle architecture pour nos licenciés passant cadets en leur proposant une pratique plus généraliste. Le but étant qu’ils ne se spécialisent pas dès cette catégorie d’âge mais qu’ils voient les différentes disciplines de l’athlé ».


Et pour conclure ?

 » Je privilégie le bon rapport entre les gens, notamment la mentalité et les valeurs humaines. J’espère de mes athlètes qu’ils soient compétitifs pour gagner mais je veux que ce soit dans le respect de l’autre.

On n’a pas le même maillot que les autres concurrents mais la même passion, ce qui reflète les valeurs du sport. Le leitmotiv étant qu’on est là pour se faire plaisir !  »


L’ACTU du club sur : http://asubron.athle.com


Prochaine interview > Sophie Martin vainqueur du « Bretagne Ultra Trail »

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close