Julien Gadoud  » un double investissement en médecine et en aviron, qui n’est que du plaisir « 

Julien Gadoud  » un double investissement en médecine et en aviron, qui n’est que du plaisir « 

Régulièrement une sportive ou un sportif de la région dresse son bilan de l'année 2021 et évoque ses projets pour la prochaine (31/45).

Commune de résidence et club sportif ?

 » Je réside à Décines et je suis licencié à l’Aviron Majolan depuis 2012.  »

Présentation sommaire de ton passé sportif et palmarès :

 » J’ai démarré l’aviron à l’âge de 10 ans et je pratique en loisirs, la course à pied et le ski de fond.

En tant que rameur, j’ai été vice-champion de France cadets 2012 (en 4 sans barreur), j’ai remporté la Coupe de la Jeunesse (coupe d’Europe juniors) en 2014 (en 2 sans barreur).

Et en 2021, j’ai décroché avec mon coéquipier de club Julien Monveneur, la médaille de bronze aux championnats de France en double. »


Après une année 2020 tronquée, as tu été perturbé dans ta préparation ?

 » C’était surtout l’année de mon concours, j’avais fait une coupure sportive de 5 années, ramant seulement avec les copains pour le plaisir. J’ai repris l’entrainement en novembre 2020, en revenant à la manière et remettant un cran sur le sport. Depuis c’est un investissement, en tant qu’interne en médecine vasculaire (8° année), les journées sont assez longues.

Mais on arrive à tout, ce n’est que du plaisir, avec deux choses que j’aime !  »


Avant de la détailler, comment qualifierais tu cette année 2021 ?

 » Elle a été marquée par mon intégration en avril 2021, au Centre Universitaire du Pôle France d’aviron à Miribel-Jonage. J’ai pu y rentrer grâce à mes perfs réalisées en ergo et en bateau. Le statut de sportif de haut-niveau universitaire m’a permis de bénéficier d’un emploi du temps aménagé, partagé entre le club et le pôle.

Ce dernier est vraiment une bonne structure qui m’apporte un plus. En s’entrainant avec 4 médaillés olympiques, il y a un vrai effet groupe, c’est une bonne école. J’ai déjà enregistré une grosse progression au niveau musculation et technique et amélioré plusieurs records.  »

Tes points forts et distances préférées ? Combien d’heures d’ entrainement par semaine, coaché par qui ?

 » Ma distance préférée est le 2 km (distance olympique) et ma spécialité : la pointe (une rame) à tribord.

Je m’entraine entre 15 et 17 heures par semaine, avec Maxime Demontfaucon (à l’Aviron Majolan), et au pôle avec Bastien Tabourier et Jonathan Maillard (préparateur physique).  »


Quel en a été le moment fort ?

 » Sans conteste, la médaille de bronze aux championnats de France bateaux longs, obtenue avec Julien fin septembre, à Mantes la Jolie. On avait comme objectif de monter sur le podium en ne connaissant pas la couleur de médaille possible.

Cela a vraiment été la récompense car on avait ramé tout l’été, dès 7 heures du matin.  »


Quel est ton programme pour 2022 ?

 » Il sera d’abord de réintégrer en seniors l’équipe de France, comme je l’avais connu en juniors. Pour cela, il faudra passer les sélections, en avril prochain, en 2 sans barreur, avec Alexis Guérineau, lors des championnats de France bateaux courts à Cazaubon (Gers). Une compétition déterminante pour la sélection en sachant qu’il faudra être classé dans les 4 premiers bateaux.

J’ai pu obtenir une mise en disponibilité pour un an à compter de novembre 2022, qui me permettra de me consacrer pleinement à l’aviron en fonction de mes résultats. Mon objectif final est Paris 2024, 3 ans c’est loin mais le parcours est bien long !

Plusieurs points sont à travailler pour passer un cran physique et technique : la souplesse, prendre des kilos et bien bosser pour qu’on n’ait tous le même geste. Je me donne à fond et je ne pourrais pas me réveiller à 40/50 ans, avec des regrets de ne pas avoir essayé.

Ma devise  » Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée «  selon l’ écrivain américain Henry James.  »

Et pour conclure ?

 » Cela fait plaisir de sentir que j’ai le soutien de mon club et qu’il est derrière moi. Je serais très fier de pouvoir porter haut les couleurs de l’Aviron Majolan et rejoindre Thibaud Chapelle et Jonathan Coeffic, les 2 médaillés olympiques du club.

Enfin j’en profite pour signaler que je suis à la recherche de partenaires pour me soutenir dans ce projet « Paris 2024 », on peut me contacter :  » https://www.instagram.com/julien_gadoud/ »


La tête et les jambes !



Prochain bilan > Annouck Curzillat (Paratriathlon / CRV Lyon Triathlon).

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close