Guy Chabrier  » en cinq ans on a plus que doublé notre effectif « 

Guy Chabrier  » en cinq ans on a plus que doublé notre effectif « 

Président depuis 2017 du "Lyon Sprint Evolution" plus grand club cycliste du Rhône en terme d'effectif, il fait le point après le premier tiers de la saison.

Depuis quand êtes-vous au bureau et à la présidence ?

» J’ai succédé en octobre 2017 à Gérard Cellier après avoir été auparavant membre du bureau (1 an) puis coordinateur sportif (2 ans) ».

Un bureau de combien de personnes ?

» On a tellement grossi qu’il compte à présent 10 membres et on a bien réparti les tâches. On a d’autre part 4 entraineurs et 14 éducateurs « .


Vous pratiquez également le cyclisme ?

» J’ai été un coureur très modeste quand j’étais jeune. Puis j’ai eu une période VTT et fait de la compétition au niveau départemental, ceci autour de la quarantaine.

Je fais toujours du vélo et roule pour mon plaisir. Comme je suis éducateur, en charge des benjamins et minimes, j’ai des objectifs car ils roulent vite ! «


Concernant le club, où en est son effectif ?

» Aujourd’hui nous sommes exactement 180 (45 femmes et 135 hommes, dont 70 jeunes jusqu’à 16 ans inclus). On est le plus grand club du 69 en terme d’effectif et un des plus importants de la région.

On peut d’ailleurs signaler que l’on a 25 % de féminines, alors que la moyenne nationale dans les clubs est de 10 % et que notre école de vélo est très importante, la plus grosse du Rhône, avec 70 jeunes.

On est passé de 162 licenciés en 2021 à 180, en sachant qu’il y a 5 ans on était 80 dans le club, on a plus que doublé ! Il y a un vrai engouement pour le vélo en général

Pour nous l’effet Covid a été que l’on a constaté l’explosion du nombre de jeunes. En septembre 2021, on a vu arriver 55 jeunes, c’était exceptionnel, on n’avait jamais vu ça ! Beaucoup venant de sports intérieurs et ne pouvant plus pratiquer, se sont orientés vers le vélo. La réussite de cyclistes pros français a été une vraie locomotive et les jeunes ont aussi regardé les J.O. (piste et route). Ces 3 éléments cumulés ont fait qu’on a explosé le nombre de nouveaux adhérents ».


Quelles activités proposez-vous ?

« Du loisir : on a créé il y a 3 ans, une section en absorbant le club de « Cyclo Lyon 8 ». Ils sont une trentaine de pratiquants (femmes et hommes) à partir de 18 ans, débutants aux confirmés. Ils roulent essentiellement le week-end avec des sorties au départ de Parilly. Cela a été difficile de reprendre après le Covid, l’hiver a été compliqué. A noter qu’il est possible d’effectuer une séance d’essai gratuite, pour tout niveau.

Du cyclisme santé : et ce pour la 2° saison. Une pratique avec prescriptions médicales pour des personnes ayant de gros ennuis de santé (cancer, maladie de Parkinson). Léa, éducatrice diplômée d’état « sport santé » nous l’a proposé et son projet de le développer pour le vélo nous a plu. Cela nécessite une organisation très particulière, par très petits groupes, 12 licenciés sont dans la section et se retrouvent (de 2 à 5 maximum) en semaine, le samedi ou dimanche en fonction des dispos de chacun. Elle organise également des séjours de randonnées de 3 à 5 jours dans le Sud. En terme de matériel, on a acheté 4 tandems (pour déficients visuels), 2 VTC et des home-trainers. Un concept aussi dans l’air du temps, puisqu’une structure a été développée au sein de la Fédération Française de Cyclisme.

Mais notre coeur à nous c’est la formation et les victoires viennent récompenser le résultat de cette formation. Mais il n’ y pas d’enjeu là-dessus, ni de pression. On souhaite avant tout bien former les jeunes dans les 3 disciplines, certains font de la compétition et sur les 70, 20 sont vraiment accros. On veut les amener à la compétition, on les entraine mais il n’y a pas d’obligation de courir, seulement d’avoir l’esprit d’équipe ou de club et d’amener des points en seulement participant ».


Un bilan sportif ?

 » On en est au tiers de la saison et depuis le début, en mars et avril, on a déjà remporté 50 victoires (entre la route et la piste), sans parler du cyclo-cross avec une trentaine de succès plus les podiums. On est dans le timing !

On a gagné début mai le « Trophée des Jeunes Cyclistes sur piste » qui représente le championnat de France des écoles de cyclisme sur piste. Une compétition que nous avions déjà remporté à 3 ou 4 reprises, l’objectif était de gagner après avoir été récemment 3 fois deuxième. C’est une victoire d’équipes et c’est ce qu’on retient pour ces jeunes de 7 à 14 ans, tous formés au club. C’est très important pour le club et l’équipe et après ils ne courent plus de la même façon.

On est d’autre part en tête du Trophée Départemental des Jeunes Cyclistes (TDJC) après 3 épreuves sur 6. On le gagne depuis 5 ans mais c’est collectif et un objectif important fixé en début d’année.

4 membres du club sont dimanche dernier devenus champions du Rhône sur route : En féminines, Lou Marche (seniors), Léa Guglielmini (juniors), Océane Vavre (minimes) et chez les garçons, Enzo Favre (minimes), et plein de podiums sont venus compléter ces titres.

On a monté il y a 2 ans, une équipe nationale féminine qui est dirigée par Jordan Avenel et entrainée par Claire Lafforgue (titulaire d’un master de sport, ex-membre de l’équipe de France de Vtt trial). 12 filles constituent l’effectif de cette formation qui évolue en division nationale 2. Après 3 épreuves sur 8, elle est classée 4° et notre objectif est de finir sur le podium. Pour la première année en 2021, on a fini 3° et notre objectif à moyen terme est de monter en N1, même s’il n’ y a pas que le critère sportif.

Globalement notre objectif est d’obtenir une centaine de victoires, un chiffre que l’on atteint tous les ans ».


Les organisations du club ?

» En avril sur un week-end, a eu lieu le challenge Georges Préveral, sur piste, avec 50 coureurs de toutes catégories engagés ainsi que le prix Colruyt avec 50 jeunes.

Le dimanche 4 juin, on co-organise la Coupe de France des départements en cadets. Les meilleurs français de la catégorie seront sur la piste de la Tête d’Or

Et en novembre on tiendra notre AG annuelle ».


Et les projets du club ?

» Ils sont deux, d’abord le partenariat avec le Pôle espoir féminin cycliste qui se monte sur Lyon. Les filles qui viendront faire leurs études dans la région auront des horaires aménagés et seront entrainées par Claire, notre entraineur que nous mettrons à disposition en demi-journée par semaine. Le but étant de développer le cyclisme féminin à la rentrée 2022 car il n’ y a pas de structure existante.

Et d’autre part la montée en DN1 de notre équipe féminine, peut-être en 2023 ou en 2024. On a la structure, les véhicules mais c’est essentiellement une question financière . Il nous faut plus d’argent pour payer l’encadrement et on est à la recherche de partenaires privés ».


Et pour conclure ?

» Notre devise au club est « la réussite scolaire par le cyclisme ». Formation et tremplin vers le haut niveau. On veille et on est très attentifs à  ce que le vélo ne prenne pas le pas sur le scolaire. La priorité étant de réussir à l’école ».


>> L’ACTU du club sur : https://www.lyon-cyclisme.fr

CONTACTS : Tél. 06.75.10.00.79 (président) / Mail : lse.cyclisme@gmail.com



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close