LYON | Radio Les Enfants du Rhône | « on a obtenu des niveaux d’écoute jamais atteints jusque-là »

LYON | Radio Les Enfants du Rhône | « on a obtenu des niveaux d’écoute jamais atteints jusque-là »

1 jour, 1 association | Quotidiennement, une association est présentée par un de ses dirigeants.

En ce jeudi, c’est Jacques Boucaud, président de la radio depuis 2018, qui répond aux questions de la rédaction :


  • Quelle est son activité et effectif actuel ?

» Créée en 2013, « Les Enfants du Rhône » est une webradio associative lyonnaise perchée sur la colline de la Croix-Rousse.

Elle produit des émissions culturelles et diffuse des artistes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dans les domaines de la musique, du théâtre, du livre, etc. Sont aussi réalisés des ateliers radios avec des collèges et des structures sociales de la région. Ils abordent le b.a.ba de la radio et toutes les étapes de production d’une émission : prise de micro, interviews, élocution, prise de son, présentation de sujets et aspects techniques. De ces ateliers, naissent de nouvelles émissions, sur des thématiques définies avec les éducateurs et les participants.

Comme toutes les autres, ces émissions sont diffusées sur les ondes de la radio, puis podcastées.

Effectif à ce jour : une trentaine de bénévoles, entre deux et cinq services civiques selon les besoins, et depuis le 1° mars 2021, un salarié chargé de la gestion et de la communication, notamment des dossiers de financement publics/privés, des partenariats et du suivi du budget ; il sera le aussi le responsable de la communication digitale et de la veille sur les réseaux sociaux.

Enfin, un intermittent du spectacle concentre son activité permanente au sein de la structure sur les ateliers radio « .


  • Comment s’était passé le 1° confinement ?

» Hébergés par la mairie du 4° arrondissement de Lyon dans ses locaux de la Maison des Associations, fermée pendant le confinement, nous avons été contraints de mettre nos services civiques en télétravail.

Aucune émission n’a pu être enregistrée puisque selon leur thème, elles le sont soit dans nos locaux, soit des théâtres, des salles de concert ou des librairies. L’État a pris en charge une partie du coût des services publics ».

  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

»  Toujours pas de lieux d’enregistrement de nos émissions, nos services civiques en ont profité pour développer notre playlist depuis nos locaux, ouverts partiellement ».


  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

» Non, mais on a noté un intérêt particulier pour les programmes de radio chez les auditeurs confinés et l’on a obtenu des niveaux d’écoute jamais atteints jusque-là « .


  • Comment se déroule ce 2° confinement ?

» Notre activité est réduite mais la même depuis début septembre « .

  • Conséquences financières ou autres ?

» Aucune « .


  • Et pour conclure ?

» Quelque soit la situation dans les prochaines semaines, nous attendrons la rentrée de septembre pour relancer notre grille de programme complète, avec de nouvelles émissions « .



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close