Que savoir sur Run in LYON ?

Que savoir sur Run in LYON ?

Avec plusieurs disciplines sportives à son programme, Run in Lyon est l’une des plus grandes fêtes sportives à Lyon.

Depuis 2010, il regroupe de nombreux coureurs venus de toute la France avec des participants non français également. Cet événement sportif est aussi attractif que le site casino777.be.  Il est à sa 10° édition cette année et a compté plus 30.00 athlètes venus pour les différentes catégories en lice. Aux côtés des marathons de Paris et de Barcelone, Run in Lyon est devenu l’un des évènements sportifs de l’ASO en 2013. A l’occasion de cette 10° édition, il a encore tenu son pari de grand évènement sportif.

Les épreuves en jeu

Prenant toutes le départ en même temps, les courses de Run in Lyon sont au nombre de 4. Il y a : le marathon : Il passe dans le parc de la Tête d’Or tout en longeant le stade de Gerland, le semi-marathon, l’épreuve de 10 Km, et enfin le challenge Alptis des entreprises. Ce challenge permet à 300 personnes de s’inscrire aux frais d’Alptis.

Le point de départ de Run in Lyon

Au tout début, ce n’était pas Run in Lyon. C’était le marathon de Lyon créé en 1983 par la Jeune Chambre Economique de Lyon. Elle s’est associée à d’autres organes tels que l’ASPTT, Radio Monte Carlo, et au Progrès. Avec plus 1600 participants, la première édition de ce marathon s’est déroulée le 24 avril 1983. Le km que parcoure les marathoniens étaient de 42, 195 km. Cela n’a d’ailleurs pas changé jusqu’à nos jours, même après changement de nom. De 1983 à 2009, le semi-marathon de Lyon a connu une évolution avec des hauts et des bas. En 2008 par exemple, il a accueilli 5000 participants. En revanche, l’édition de 2009 n’a pu se tenir. Enfin en 2010 nait la nouvelle formule sous l’appellation de Run in Lyon. Ce marathon new-look made in Lyon fait depuis la fierté des Lyonnais.

L’édition de 2011

Après la première édition de 2010, le Run in Lyon a connu un essor en 2011 avec la participation de 13400 compétiteurs tous sexes confondus. Rachid Ghammouni est le vainqueur du marathon de cette édition 2011 avec un chrono de 2 heures 23 minutes 14 secondes chez les hommes, tandis que Nathalie Guihot Bernabeu remportait la même épreuve chez les dames avec un temps de 3 heures 18 minutes 02 secondes.

Fouad Larhiuouch avec 1 heure 9 minutes et 41 secondes a remporté le semi-marathon chez les hommes. Chez les dames, avec 1 heure 18 minutes 24 secondes, c’est Katie Good qui a été la plus rapide à atteindre l’objectif.

La troisième épreuve est celle des 10 km. Elle est remportée par Ismaili My chez les hommes et Géraldine Simbola chez les dames avec de temps respectifs de 30 minutes 22 secondes et 36 minutes 30 secondes.

L’édition de 2012

Doté d’un budget de 400 000 euros l’édition de 2012 a connu encore d’ampleur. Elle a d’ailleurs nécessité 650 bénévoles. Le nombre des coureurs s’est accru. 13400 en 2011, ils étaient 15 000 à prendre départ en 2012 pour les différentes épreuves. La première incidence est qu’il y a eu des ratés par moment car le nombre attendu était inférieur à l’effectif présent. Cela a même empêché plus 3000 candidats de participer aux épreuves. Néanmoins, la compétition a eu lieu. Nordine Hafnaoui et Immaculate Chemutai ont remporté le marathon respectivement chez les hommes et chez les dames. Les vainqueurs du semi-marathon sont Onesphore Nkunzimana chez les hommes et Godelieve Nizigiyimama au niveau des dames. Et enfin les 10 km sont remportés par Ezechiel Nizigiyimana et Julie Coulaud.

L’édition de 2013

Au fil des années le Run in Lyon s’agrandit et enregistre un nombre important de coureurs. En 2013, il y a eu 20 000 compétiteurs dont 2000 non français avec plus de 100 entreprises.

L’édition de 2019

En 2019, il est à sa 10° édition qui s’est tenu le 6 octobre dernier. Plus de 30 000 runners ont pris part à cette édition inédite. Au programme, il y avait le marathon, le semi-marathon, les 10 km et le relais. Il y a beaucoup d’innovation pour l’acte 10 de ce grand évènement. Le point de départ de l’épreuve mère qu’est le marathon a changé par exemple. Le départ a été pris pour cette édition sur le Quai Romain Rolland et s’est achevé à la place Bellecour. Les trois premiers au niveau des hommes dans l’épreuve phare sont Dadi Legese (2 h 23’57), Alaa Hrioued (2 h 28’31) et Nicolas Luxembourg (2 h 28’42) chez les hommes. Au niveau des dames, Chrystelle Lambert est la première avec 2 h 54’44, suivie par Jennifer Lemoine en 2 h 57’09 et Caroline Chupin avec 2 h 59’31.

Article rédigé par Bruno Rossi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close