1 jour, 1 association | ASUL Bron Athlétisme

1 jour, 1 association | ASUL Bron Athlétisme

Au cours de ce nouveau confinement, découvrez quotidiennement une association présentée par un de ses dirigeants.

 

Ce samedi, c’est David Lemoine, éducateur sportif depuis septembre 2017 à l’ASUL Bron Athlétisme qui répond aux questions de la rédaction :

 


  • Quelle est l’activité principale du club et son effectif actuel ?

 » Nous sommes un club d’athlétisme où nous pratiquons toutes les disciplines de l’athlétisme et prônons le sport pour tous. Nous accueillons les enfants en baby athlétisme à partir de 3 ans jusqu’aux minimes (15 ans). A partir des cadets, nous avons plusieurs groupes de loisirs, compétitions et haut niveau sur toutes les disciplines de l’athlé (sprint, haies, demi-fond, fond, sauts, marche athlétique et lancers). Nous avons développé également une section sport santé ces dernières années avec la marche nordique, l’accompagnement Running et un créneau parents / enfants.

Notre effectif à ce jour se monte à 490 licenciés (contre 509 au 31/8/2020), qui est réparti ainsi : enfants : 260 (école athlétisme de Baby à Minimes), femmes : 130 et hommes : 100 « .


  • Comment s’était passé le premier confinement et aviez-vous mis du personnel au chômage ?

 » Nous avons stoppé toutes nos activités dès le début du confinement pour une reprise progressive sur la fin du mois de mai. Seules les 1° et 2° années « Baby Athlé » n’ont pas pu reprendre car pour cette tranche d’âge, l’activité se déroule en gymnase et en raison des conditions sanitaires, ceux-ci étaient fermés. Les entraineurs des autres groupes ont gardé le contact avec leurs athlètes en envoyant des séances de renforcement musculaire, des plans d’entrainement à leurs athlètes. Les 2 salariés effectuaient 6 à 10 heures par semaine, pour les tâches administratives ou la mise en place de plan d’entraînement pour leurs athlètes. Pour le reste des heures, ils étaient en chômage partiel « .

  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

 » Nos activités ont repris de manière normale. Nous avons la chance de faire un sport individuel qui se pratique en extérieur ».

  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

 » A l’heure actuelle nous avons pas connu de baisse significative au niveau du nombre de licenciés. Par contre nous avons eu une augmentation de nos licences au niveau de l’école d’athlétisme mais, à ce jour, nous avons perdu quelques adhérents au niveau des catégories cadets à masters des différents groupes et sur le sport santé. L’augmentation du nombre de licenciés au niveau de l’école d’athlétisme a comblé la légère perte au niveau de notre public cadets à masters due probablement à la prolongation de la licence 2019/2020 jusqu’au 31 octobre 2020. Certains n’ont donc pas encore repris leur licence lors du reconfinement et on ne sait pas s’il la reprendront lors du déconfinement « .

  • Avez- vous été contraints d’annuler des évènements ou compétitions ?

 » Au niveau des évènements, nous avons annulé la 2° édition de la « Brondimarche Nordique » qui devait se tenir en mai 2020 ainsi que notre meeting d’athlétisme qui a lieu traditionnellement au mois de juillet. Nous avons pu maintenir le 10 KM de Bron qui s’est déroulé 10 jours avant le début du confinement. En revanche, les compétitions jeunes et adultes au niveau départemental, régional et national ont été annulé. A partir de septembre quelques compétitions ont pu se dérouler aussi bien pour les jeunes que pour les catégories à de cadets à masters. Très peu de courses hors stade ont été maintenues. A part la finale de l’équipe athlé minimes (que nous avons remporté au passage), aucune compétition nationale n’a pu se dérouler pour les jeunes. Pour les plus grands, nous avons remporté plusieurs titres et médailles lors de la coupe de France des relais et spécialités (dont le classement général sur les 4 sauts) et eu quelques participants aux France Elite, même si la plupart de nos meilleurs athlètes ont préféré tourner la page et déjà commencer à préparer 2021. Année qui risque d’être chargée avec de nombreuses compétitions internationales dont les JO ».


  • Comment se déroule ce 2° confinement

 » Il nous met, comme tous les sportifs (et non sportifs) français, un coup au moral. Heureusement, les athlètes de haut niveau sur liste ou les jeunes en formation professionnelle dans le sport peuvent s’entraîner au stade Nous en sommes ravis et nous remercions la mairie de Bron. Nous avons dû stopper toutes les activités au niveau des jeunes, des groupes de loisirs compétitions et athlètes confirmés, ainsi que nos groupes de la section sport santé. L’arrêt s’explique par les mesures prises par le gouvernement. Nous nous y tenons en respectant ces mesures même si cela génère de la frustration auprès de tous nos adhérents, entraineurs et dirigeants du club. Le confinement est moins sévère qu’au printemps, ainsi par le biais d’internet, de plans d’entraînement, d’envois de vidéos notamment pour les jeunes, nous allons garder le contact avec nos adhérents afin de les inciter à faire du sport pour se maintenir en forme pendant ce deuxième confinement tout en respectant les consignes du gouvernement à savoir 1 heure par jour maximum dans un rayon d’un km de son domicile ».

  • Conséquences financières, sportives ou autres ?

 » Un geste financier sous forme de remise FIDELITE a été fait par le club en raison du COVID 19. Cela va donc impacter les finances du club. Cependant au niveau du nombre de licences nous nous en sortons plutôt bien. En contrepartie, nous n’avons pas eu de frais de déplacement et les charges liées au salaire des salariés ont été minorées grâce au chômage partiel. Cependant le club est très inquiet pour l’avenir car ce deuxième confinement aura peut-être des impacts sur la saison prochaine. Les conséquences sportives sont plus importantes. Effectivement la plupart des athlètes s’entraînent pour compétitionner (chacun à son niveau) et le contexte sanitaire ne permet pas de maintenir les compétitions. Du coup le moral n’est pas au top. Les jeunes et les adhérents du sport santé ne peuvent pas pratiquer leur activité qui leur fait un bien fou. Nous espérons que tous nos athlètes reviennent dès que nous aurons l’autorisation de reprendre. La reprise devra se faire en douceur pour la plupart d’entre nous car le risque de blessures existera « .

  • Et pour conclure ?

 » Nous souhaitons un bon confinement à tous nos adhérents et aux collègues des autres clubs de la ville de Bron. Nous avons une pensée pour tous les gens qui travaillent car leur activité est maintenue, pour les enfants et ados qui peuvent aller à l’école, au collège ou au lycée. Prenez soin de vous en espérant qu’on pourra reprendre notre activité favorite au plus vite mais surtout que le virus sera contenu grâce à ce deuxième confinement et qu’aucun adhérent ne soient infectés par une forme grave du COVID 19 « .


 

 


Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close