1 jour, 1 association | La Savate Boxe Française Genas

1 jour, 1 association | La Savate Boxe Française Genas

Au cours de ce nouveau confinement, découvrez quotidiennement une association présentée par un de ses dirigeants.

En ce samedi, c’est Stéphane Legrand (président) et Jean Claude Blanc (secrétaire) qui sont en poste depuis 2004, qui répondent aux questions de la rédaction :


  • Quelle est son activité principale et effectif actuel ?

» Pratique de la Savate Boxe française avec à ce jour 112 licenciés : 29 féminines, 83 masculins dont 52 moins de 18 ans (filles et garçons) « .

  • Comment s’était passé le 1° confinement et aviez vous mis du personnel au chômage ?

» Nous avons arrêté l’activité très rapidement. Les passages de grades n‘ont pas pu avoir lieu, ainsi qu’une activité sportive hors salle de boxe que nous avions programmée en mai.

Les compétitions ont été interrompues, alors que nous étions en pleine préparation. Phong HO était qualifié pour les finales du championnat de France vétéran à Paris en mai, son fils Kyrian qui venait d’obtenir le titre de champion Auvergne Rhône-Alpes minime, qualifié pour le tour zone sud, n’a pas pu poursuivre la compétition. Colyne Gorgone et Sébastien Pacheco qui avaient remporté chacun leurs 2 assauts en janvier, n’ont pu continuer la compétition (open de France assauts, départemental).

Nous faisions régulièrement des réunions du bureau de l’association en visio pour échanger sur l’évolution de la situation et nous préparer à une reprise. Cela nous a bien aidés pour la reprise en septembre.

Nous n’avons pas de salarié, le club fonctionne uniquement sur la base du bénévolat, fort heureusement dans le contexte actuel « .


  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

» Pendant la période d’été nous sommes restés en contact permanent au niveau du bureau de l’association et nous avons préparé plusieurs scénarios pour la reprise en septembre.

Il a fallu faire des ajustements au dernier moment, s’adapter en permanence et être très réactif. En raison de la limitation du nombre de personnes présentes dans la salle de boxe (18, moniteurs compris) nous avons réduit la durée des cours, afin de multiplier le nombre de cours, les horaires octroyés étant les mêmes que la saison dernière. Nous avons mis en place un avoir pour les réinscriptions des licenciés de la saison 2019/2020. Nous avons établi un protocole de reprise sanitaire strict, avec notamment une pratique de la savate boxe française sans contact afin de limiter les risques au maximum, bien que la pratique avec contact soit autorisée par le ministère des sports. Nous avons acheté des masques FFP2 pour que les moniteurs puissent assurer les cours.

Les inscriptions ont été prises les tous premiers jours de septembre, mais au bout de trois soirées d’inscriptions nous avions atteint la capacité maximum possible « .


  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

» Sur 2020/2021 nous enregistrons une baisse de 52 % de nos effectifs. Nous avons été limités par le nombre de personnes présentes dans la salle de boxe. Nous n’avons pas pu accepter environ 50 demandes d’adhésions supplémentaires  « .

  • Avez-vous été contraints d’annuler des évènements ou compétitions ?

» Oui, passage de grades, organisation d’une soirée sportive hors de la salle de boxe, compétitions « .

  • Comment se déroule ce 2° confinement ?

» Nous avons dû arrêter l’activité. Nous sommes régulièrement en contact au niveau du bureau de l’association. Nous avons dû repousser l’assemblée générale du club qui était programmée en novembre ».

  • Conséquences financières, sportives ou autres ?

» Les rentrées financières étant bien moindres nous étalerons les achats de remplacement de matériel. Pas de reprise des compétitions ».


  • Et pour conclure ?

» Les moniteurs ont du faire preuve d’ingéniosité pour que les adhérents trouvent du plaisir dans cette activité où nous voulions éviter le contact afin de minimiser les risques. Les cours étant de durée plus courte mais d’intensité supérieure, tous étaient très heureux de retrouver une activité ou chacun pouvait se défouler. Les adhérents ont respecté le protocole mis en place, moniteurs et adhérents ont pu trouver leurs marques afin de pratiquer une activité physique nécessaire au bien être de chacun. Nous nous adaptons en permanence à l’évolution de la situation.

Nous espérons que cette situation sanitaire prendra fin au plus tôt et que nous pourrons reprendre nos activités sportives dans des conditions normales, et retrouver une convivialité sportive ».


 

A retrouver sur : https://www.sbfgenas.com

 


CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close