Arc En Ciel Saint-Priest « une baisse de nos effectifs d’environ 15 % »

Arc En Ciel Saint-Priest « une baisse de nos effectifs d’environ 15 % »

1 jour, 1 association | Quotidiennement, une association est présentée par un de ses dirigeants.

En ce dimanche, c’est Frédéric Barry, président du club depuis février 2008 qui répond aux questions de la rédaction.


  • Quelle est son activité et effectif actuel ?

» Club de tir à l’arc, où toutes les disciplines de tir régies par la Fédération Française de Tir à l’Arc sont à l’honneur (en loisir ou en compétition) : Salle, FITA, Campagne, Nature, 3D, Beursault.

Son effectif à ce jour : 95 adhérents (31 femmes et 65 hommes) dont 41 jeunes « .


  • Comment s’était passé le 1° confinement et aviez vous mis du personnel au chômage ?

» Pendant le premier confinement, l’ensemble de nos activités a été mis à l’arrêt, nous avons essayé de continuer à communiquer régulièrement avec nos adhérents (mail et via les réseaux sociaux) et les avons encouragé à pratiquer une activité physique d’entretien chez eux, avec l’envoi des différents docs et liens de sites de sport.

Dès la sortie du confinement en mai, et après échange avec notre service de sports de la Mairie de St Priest, le club a mis en place un accès libre sur réservation sur notre terrain extérieur afin d’être en adéquation avec les mesures de distanciation et les normes imposées par le protocole fédéral (type cours tennis – réservation d’une une cible pour un créneau).

Durant l’été en collaboration avec le Comité Régional Auvergne Rhône Alpes, nous avions mis à disposition notre terrain pour des stages de relance. Le club a encouragé le perfectionnement et le retour à la pratique de ses adhérents en prenant à sa charge les frais d’inscription des licenciés souhaitant y participer

Durant l’été aussi dans le cadre du partenariat annuel avec l’école des sports de la ville de St Priest : mise à dispo du terrain et de notre matériel pour les séances d’initiation au tir à l’arc encadrées par le CQP de l’école des sports. En effet nos encadrants bénévoles ne pouvaient pas assurer ces animations car bien occupés par leur travail à la sortie du confinement « .


  • Et la reprise des activités à la rentrée de septembre ?

» Suite à un sondage auprès de nos licenciés (52 % de réponses), 65 % étaient intéressés par une reprise anticipée avant le 1° septembre. Nous avons donc mis en place une reprise anticipée des cours encadrés par notre BE auto-entrepreneur, pour les licenciés, dès les 15 août, sous forme de créneau en soirée (tous niveaux et armes mélangées), avec 3 possibilités par semaine et inscription au préalable.

Le forum des associations ayant été annulé par la mairie, nous avons mis en place 2 journées portes ouvertes dans le club sur les premiers week-ends de septembre au lieu d’un carrefour + une porte-ouverte, directement sur nos installations ce qui a permis aux pratiquants de découvrir les installations qui nous servent tout au long de l’année et les rassurent sur le protocole sanitaire mis en place.

Comme habituellement 2 à 3 séances gratuites pour les débutants qui souhaitent découvrir le tir à l’arc avant de s’inscrire, cumulées avec relais de la campagne fédérale  ‘’Je suis une flèche’’ sur les réseaux sociaux ont fait une belle reprise surtout au niveau des catégories jeunes ».


  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

»  Oui, actuellement nous avons une baisse de nos effectifs d’environ 15 % car les deniers adultes qui devaient renouveler leurs licences ne l’ont pas fait à cause des restrictions pour les adultes survenus avant le second confinement «.

  • Avez-vous été contraints d’annuler des évènements ?

» Oui, en avril notre stage de perfectionnement annuel d’une semaine pour nos jeunes, ainsi que nos 3 concours extérieurs de fin avril, mi-juin ainsi que la manche de tir par équipes que le comité régional Auvergne-Rhône-Alpes nous avait confié en organisation début juillet.

Toutes ces annulations ont impliqué un manque à gagner certain pour les ressources de notre association « .


  • Comment se déroule ce 2° confinement ?

» Avant le 2° confinement, il y avait déjà eu la fermeture des installations sportives couvertes aux adultes, nous avons dû nous adapter et leur avons proposé de continuer à s’entraîner sur notre terrain extérieur, soit en tir libre comme pendant le premier confinement soit sur réservation de cours comme pour la reprise anticipée d’août.

Les jeunes ont poursuivi leurs séances en salle, mais avec le couvre-feu et enfin le second confinement tout a été remis à l’arrêt « .

  • Conséquences financières ou autres ?

» Toutes les compétitions et actions ayant été supprimées depuis avril 2020 notre budget annuel a été divisé par 2

Par chance nos partenaires institutionnels nous ont versé tout de même leur subvention ce qui a nous a permis de faire un geste à nos adhérents sur les renouvellements de licences en septembre, mais notre concours annuel de janvier reste en suspens « .


  • Et pour conclure ?

» Notre club a essayé de s’adapter mais il va être temps que l’on puisse reproposer notre sport à nos adhérents qui attendent avec impatience.
Le conseil d’administration est prêt à relancer la machine dès que le feu vert sera redonné. Nos entraineurs se maintiennent en forme et sont impatients d’accueillir de nouveau les jeunes pour leur transmettre leur passion «.


A retrouver sur :



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    […] Un bel article sur le club paru ce dimanche matin,rubrique “1 jour, 1 association”, à l… […]

  • Disqus ( )
    X

    En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

    The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

    Close