LYON | Les gens de l’image « nous n’avons pu présenter nos sujets au public et partager avec nos visiteurs »

LYON | Les gens de l’image « nous n’avons pu présenter nos sujets au public et partager avec nos visiteurs »

1 jour, 1 association | Quotidiennement, une association est présentée par un de ses dirigeants.

En ce jeudi, c’est Alain Sauvayre, président de cette association photographique depuis début 2020, qui répond aux questions de la rédaction :


  • Quelle est son activité et effectif actuel ?

» Nous sommes un collectif de photographes, ayant la passion de l’image, argentique comme numérique, et désireux de la faire vivre en mettant en valeur notre travail d’auteur. Nous offrons à nos adhérent(e)s un lieu pour pouvoir nous réunir et débattre de notre passion et de notre travail d’auteurs.

Echanges et lecture d’images, sorties et projets photographiques alimentent nos réunions. Faire découvrir et connaître nos travaux est un élément principal de notre activité.

Pour cela, nous organisons et mettons en place l’ensemble des moyens nécessaires à la réalisation d’expositions photographiques dans les lieux publics et culturels. La maison des association, rue Denfert Rochereau à Lyon 4° accueille les réunions mensuelles de notre association.

Nous comptons actuellement une dizaine de membres actifs « .


  • Comment s’était passé le 1° confinement et la reprise des activités en septembre ?

» L’année 2020 a été particulièrement difficile car elle n’a pas pu nous permettre, d’abord de nous réunir régulièrement lors du premier confinement et ensuite de pouvoir mettre en place nos projets d’expositions.

Une seule exposition d’un de nos adhérents a pu se tenir à la Maison de Pays de Mornant, mais cependant inaccessible aux visiteurs pendant le confinement général. Bien entendu, durant cette période nous n’avons pu ni nous réunir (la maison des associations étant fermée), ni organiser des sorties photographiques et encore moins des expositions (la plupart de nos interlocuteurs étant des mairies, bibliothèques et autres lieux culturels).

Ces contraintes sanitaires ne nous ont donc pas permis d’avoir une activité normale, même si nous avons pu tenir deux réunions en fin d’année lorsque les contraintes ont été moins lourdes ».


  • Avez-vous connu depuis une baisse de vos effectifs ?

» Nous avons aussi connu une baisse de nos adhérents « .

  • Avez-vous été contraints d’annuler des évènements ?

» Depuis la mise en place du couvre feu nous ne pouvons plus nous réunir « .


  • Comment se déroule ce 2° confinement ?

» Bien entendu cette période a eu des conséquences importantes sur la vie de notre association (suppression de réunions, de sorties photographiques) et son développement en terme d’adhésions. Les lieux culturels dans lesquels nous exposons (bibliothèques, mairies d’arrondissement, maisons de pays) étant fermés nous n’avons pu présenter nos sujets au public et partager avec nos visiteurs.. « .

  • Conséquences financières ou autres ?

» Ne touchant aucune subvention publique, notre association vit uniquement des cotisations de nos adhérents « .


  • Et pour conclure ?

» Nous espérons que cette année 2021 puisse nous permettre de réaliser les 2 importants projets (expositions collectives) qui sont prévus :

  • au Prieuré de Salaise sur Sanne (Isère) du 21 au 23 Mai 2021 dans le cadre du programme culturel du Prieuré pour lequel nous avons été sélectionnés..
  • à l’Orangerie du Parc de la Tête d’or à Lyon du 28 juin au 12 juillet 2021.

Vous pouvez nous suivre sur le réseau social Facebook où nous avons une page au nom : Les gens de l’image « .



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close