DECINES | Thibault Gozzi revient sur son « Grand Trail du Lac »

DECINES | Thibault Gozzi revient sur son « Grand Trail du Lac »

Le responsable de la boutique décinoise de Terre de Running participait dimanche à la 8° édition de la course sur la distance majeure (75 km) du tour du Lac du Bourget.

Tout d’abord une présentation sommaire de ton passé sportif et palmarès ?  

 » Je pratique le trail depuis environ 3 ans, et la course depuis environ 5 ans (j’ai pratiqué auparavant et durant 15 ans le bicross à haut niveau). J’ai commencé par faire de la route et quelques courses sur route 10 km/ semi. Puis rapidement sur des courses Nature et puis du trail : début sur des distances assez courtes (15 à 30 kilomètres). J’ai effectué mon premier 50 km en 2019, après une année de coupure en course (un an à voyager).

Pas grand-chose au niveau palmarès : cette année :

1° au scratch sur le Beaujolais Runners Trail en juillet 2021 (32 km/ 1.300 D+)

et une 4° place sur le Trail de la Ronde de Crussol (45 km/ 2.100 D+) « .


Pourquoi cette course, l’avais tu déjà disputé ?

 » Une nouvelle distance pour moi, je n’avais jamais fait aussi long (en course officielle). Une course qui m’a attiré de par son lieu (Lac du Bourget), sa distance et son profil. Non, c’est la première fois que je me rendais sur cette course.
Une envie d’aller me tester sur du + long et + de dénivelé. Un coin que je connais et qui m’attire « .

Depuis quand et comment las-tu préparé ?

 » Pas eu de préparation spécifique ; j’ai continué à m’entrainer comme toujours, en augmentant un peu mes sorties trail en distance et dénivelé. J’ai également réalisé quelques OFF en solo (traversée de la Chartreuse en Août  70 km/ 4.600 D+) et avec des copains (défis dans les Monts d’Or sur 10 heures de course) « .

Quelles étaient tes ambitions ?

 » Mon ambition pour cette course, c’était dans un premier temps de finir la course avec la sensation d’avoir tout donné. L’ambition aussi de profiter et de ne pas subir, en gérant ma course. Pas de temps ou de classement prévu, simplement de prendre du plaisir « .


Comment s’est passé cette course ?

 » La course s’est super bien déroulée ; un temps magnifique, un parcours au top et une très bonne organisation. Pour moi, la forme était présente et le mental aussi. Je suis parti tranquille, tout en restant dans le peloton de tête. J’ai pris mon rythme en montée, relancé sur le plat et géré les descentes. J’ai également pris mon temps sur 2 ravitos, où je me suis posé quelques minutes. Au
final j’ai très bien géré la course, je me suis régalé avec les paysages et le parcours.

Je craignais de partir trop vite (habitué à faire du plus court), et d’exploser vers le 50° kilomètre, et de ne pas pouvoir gravir la Dent du Chat (dernière grosse partie avant la fin de la course). Au final, j’ai pris mon temps, géré mes ravitos et c’est passé ! « 



Au niveau météo, qu’en était-il, quel temps préfères tu en général ?
 » Un temps idéal pour moi, un très beau soleil, terrain bien sec ; il ne faisait pas trop chaud, ni trop froid ; c’est comme ça que j’aime courir !  »

Au final, ton temps et classement te conviennentils ?

 » Oh oui, je me suis surpris en arrivant à la 7° place au scratch avec un temps que j’avais approximativement estimé (8 h 56). Je termine fatigué mais avec la possibilité de pouvoir continuer un petit peu … pourquoi pas tenter plus long sur les prochaines courses ?  »

Satisfaction ou des regrets sur certains points de la course, as tu bien récupéré, pas de douleurs ou blessures ?

 » Aucun regret sur cette course ; satisfait de ma gestion de course, de mon rythme, et du plaisir que j’ai pu avoir.
Au moment où j’écris ce récit j’ai les jambes bien raides et bien dures ! Il y a également une fatigue générale ; mais dans l’ensemble le corps a bien récupéré, pas de douleur ou de bobo « .


Et maintenant dans ton agenda quel nouveau défi t’es tu fixé ?

 » Pour la suite, pas encore de course en perspective pour cette fin d’année ; pourquoi pas la LYON URBAN TRAIL (37 km) ?.
Je commence à préparer l’année prochaine, où je souhaiterais revenir sur des formats plus courts en trail (30/50 km) mais plus en montagne, et bien évidemment aller chercher un 100 km ou ultra dans l’année. Mais rien n’est encore planifié.

Quelques OFF entre copains sont aussi en train de se planifier, pour encore plus d’aventure !  »


>>>>>>>Présentation de la course & classements du 75 km<<<<<<


CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close