MEYZIEU | Un parcours Ninja au Grand large

MEYZIEU | Un parcours Ninja au Grand large

Le 31 octobre, le club de windsurf WWM avait invité les passionnés de Warrior Adventure Lyon, une salle villeurbannaise spécialisée dans les parcours Ninja Warrior.

Focus sur un sport qui perce en France, à la lumière notamment d’une célèbre émission de TF1.

Pour ce dernier jour d’ouverture de la saison, le vent était au rendez-vous et les adhérents de WWM n’auraient manqué pour rien au monde cette ultime session de glisse par vent du Sud. Mais le club avait aussi invité les passionnés de Warrior Adventure Lyon, une salle villeurbannaise de parcours de force et d’agilité inspirée du jeu télévisé japonais Ninja Warrior.

« L’idée, c’était de mélanger les deux activités, en proposant une animation qui commençait par un parcours Ninja et finissait sur un paddle (voir vidéo), explique Jérémy Motts, directeur de la structure et finaliste de l’émission diffusée sur TF1. On voulait permettre aux pratiquants des deux clubs de tester une activité nouvelle et ludique ». Et finalement ? « Tout s’est bien passé, avec de belles infrastructures, un très beau lac, une météo favorable et beaucoup de bonne humeur. Et contre toute attente, l’eau était bonne ! ».

Mais qu’est-ce que le parcours Ninja ? « C’est un sport à part entière, qui consiste à réaliser des parcours acrobatiques dans les airs, dans lequel on va surtout solliciter les bras. On utilisera plus la force du grimpeur, c’est-à-dire la poigne, qui va nous permettre de rester suspendus dans les airs avec une ou deux mains. On fait appel aussi aux qualités des gymnastes, qui vont nous permettre de sauter et d’aller attraper différentes prises dans les airs. Le but consiste à évoluer d’agrès en agrès, sans forcément poser les pieds au sol ». Un sport complet, qui fait aussi appel à la « gestion de l’espace et à la connaissance de soi ». Selon Jérémy Motts, la discipline reste cependant accessible à un grand nombre de personnes. « Quelqu’un qui coordonne bien ses mouvements peut réussir un parcours quasi expert en deux séances ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Relativement nouvelle en France, la discipline n’est pas encore prise en charge par une fédération. Mais l’engouement suscité par l’émission de TF1 et la passion de ses adeptes devraient changer la donne. « Les salles (NDLR : six dans l’Hexagone) sont indépendantes, reprend Jeremy Motts. Nous sommes en discussion pour créer un championnat de France, qui pourra rejoindre les championnats européens et du monde ». Le mot de la fin ? « Venez nous voir sachant qu’on reçoit très régulièrement tous les champions de l’émission, conclut Jérémy Motts. C’est une grande famille. On pratique et on progresse ensemble, il n’y a pas de concurrence entre nous. L’idée, c’est de se regrouper pour rattraper les Américains ».

Côté WWM , on en redemande. « Cette première expérience est franchement concluante. Les compétences physiques de nos deux sports sont similaires, gainage, agilité et force dans les bras notamment. Expérience à renouveler dès les premiers beaux jours ! », se félicite Florence Seveyrat, secrétaire générale de WWM en charge du projet.


Note : à partir de 6 ou 7 ans. Informations et contact sur https://www.warrioradventurelyon.fr


CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close