Javier Pérez  » la plus importante satisfaction est de pouvoir contribuer au maintien d’une fonction sociale « 

Javier Pérez  » la plus importante satisfaction est de pouvoir contribuer au maintien d’une fonction sociale « 

Entraineur bénévole d’un groupe de fond et demi-fond à l'ASUL Bron, il succède à François Najar et dévoile les objectifs et satisfactions de sa tâche.

Commune de résidence et club sportif actuel ?

 » Collonges-au-Mont-d’Or / ESL ASUL Bron «  

D’abord présentation sommaire de votre passé sportif et éventuel palmarès :

 » Je suis coureur de fond et marcheur occasionnel. Malgré cela mes meilleures performances ont été obtenues sur cette dernière discipline : Marathon : 2 h 51’56’’ & 5.000 m marche : 24’26’’55 « . 


Votre fonction au sein du club ?

 » Depuis la dernière saison, j’ai pris le relais de François Najar (référence de l’athlétisme de fond lyonnais pendant les années 70 et 80) en tant qu’entraineur d’un groupe de fond/demi-fond.

Je fais cela de manière bénévole. Il s’agit d’un groupe très hétérogène que ce soit en matière d’âge ou de niveau. On partage tous un seul objectif qui est celui de se dépasser tout en profitant de la bonne ambiance » .

En quoi consiste votre fonction ?

 » Pendant la saison j’assure deux séances d’entrainement hebdomadaires au stade Pierre Duboeuf. Je prépare et mets à disposition des athlètes un plan d’entrainement axé sur les principaux objectifs de la saison. J’interviens également de manière ponctuelle sur un deuxième groupe composé par des parents de notre école d’athlétisme » .

Avec quel objectif ?

 » L’objectif général est celui de faire progresser nos athlètes dans la mesure de leurs possibilités et disponibilités pour la pratique de l’athlétisme. Cela peut se traduire par des objectifs individuels bien divers allant de l’amélioration d’un record personnel à la fin de la saison ou la qualification pour les différents championnats de France des différentes épreuves » .

Quelles satisfactions en tirez-vous ?

 » Probablement la satisfaction plus importante est celle de pouvoir contribuer au maintien d’une fonction sociale comme est celle de diffuser la pratique sportive au sein de notre communauté.

Puis, évidemment lorsqu’un ou plusieurs des athlètes réussissent à atteindre ses objectifs on se sent toujours en partie impliqué dans ces moments de satisfaction » .

Etes vous en charge des entrainements, accompagnez vous les athlètes sur les compétitions ?

 » Je suis en charge des entrainements et lorsqu’il m’est possible j’accompagne les athlètes sur les différentes compétitions même si cela devient plus compliqué lorsqu’il s’agit des participations aux championnats de France (par exemple cette année en Île de France ou en Bretagne …) » .

Vos projets ou objectifs pour cette année ?

 » L’objectif principal du groupe pendant la saison d’hiver était la saison de cross. La participation aux différentes épreuves de qualification permet de poser pour la totalité du groupe une base solide et robuste pour la deuxième partie de l’année. Dans certains cas l’objectif est allé jusqu’à la finale qui a eu lieu aux Mureaux au mois de mars.

À la sortie de l’hiver les épreuves sur route sont devenues l’objectif avec quelques incursions sur la piste dans certains cas » .


Une devise ou un leitmotiv ?

 » Pas vraiment. J’ai certainement quelques athlètes comme référence mais s’il s’agit de condenser cela sur quelques mots je n’ai pas trop la réponse …  »

Et enfin des petites anecdotes ?

 » Les championnats Interclubs sont souvent une source de situations particulières. Les caractéristiques de ce type de compétition où les différents clubs doivent présenter quatre athlètes par épreuve (29 au total) se traduisent par un niveau d’hétérogénéité qu’on voit rarement sur une piste.

Dans mon cas particulier cela m’aura donné la possibilité de partager la piste avec deux athlètes olympiques. D’un côté Yohann Diniz que j’ai pu saluer à plusieurs reprises lorsqu’il m’a doublé pendant la compétition. De l’autre côté, Dominique Guebey (12° à Los Angeles en 84, parmi d’autres performances très remarquables) également licencié de l’ASUL BRON et toute une référence pour nos jeunes licenciés ainsi que pour les moins jeunes » .


PHOTO A LA UNE >> Droits réservés / Valeria Quinci



Prochaine interview > Lionel Salmon (Président de l’ASC Balan Athlétisme)

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close