MIONS | Invasion des moustiques > le maire écrit au ministre de la santé

MIONS | Invasion des moustiques > le maire écrit au ministre de la santé

Suite à cette invasion jours et nuits, et les conditions de vie qui se dégradent malgré toutes les mesures prises par la municipalité, Claude Cohen lui adresse toutes ses inquiétudes.

Maladies, solitude, isolement, stress… les nerfs des habitants ainsi que leur santé sont mis à mal et la municipalité sollicite la presse afin de partager ces préoccupations.

Ci-dessous copie du courrier recommandé à François Braun, Ministre de la Santé et de la Prévention signé par le maire Claude Cohen et 4 de ses adjoints :

 » Monsieur le Ministre,

Je souhaite partager avec vous une préoccupation majeure de santé publique à laquelle mes administrés et moi-même faisons face depuis maintenant trop longtemps : une invasion ingérable de moustiques et de moustiques tigres sur la commune de Mions.
Mions est une commune péri-urbaine de 15 000 habitants, dans l’Est de la Métropole de Lyon. Forte de son tissu économique important et de son réseau autoroutier majeur, Mions est une ville très dynamique et attractive qui réussit cependant à garder un caractère rural et un esprit village préservé. Elle est à 80 % résidentielle grâce à un développement urbain raisonné, notamment depuis 2014.
Une très grande majorité des habitants de Mions ont donc la chance de profiter d’un extérieur, et, pour ceux n’en disposant pas, le loisir de bénéficier de nombreux parcs et espaces arborés que la ville s’emploie à entretenir et développer.
Pourtant, et depuis quelques années maintenant, cette opportunité est grandement mise à mal par la présence intempestive de moustiques : impossibilité de profiter de sa terrasse ou de son jardin, de dîner dehors, de sortir les enfants, de faire du sport en extérieur… sans subir les assauts de ces insectes. Les seniors s’isolent, les soirées entre amis se font plus rares, )es transmissions de maladies par les moustiques font craindre le pire.

Les témoignages sont unanimes et quotidiens : les miolands n’en peuvent plus !
La ville de Mions n’a cependant pas ménagé ses efforts en termes de prévention et de politique de lutte contre le moustique et le moustique tigre :
– un partenariat avec I’EID,
– des campagnes de prévention et promotion des écogestes sur les supports de communication de la ville,
– un financement communal pour moitié des pièges anti-moustiques des particuliers pour un engagement financier de près de 15 000 € sur 3 ans et près de 600 pièges financés,
– un maillage du territoire par l’installation de bornes type Qista (soit p1us de 24 unités), pour un investissement global de 70 000 €.
Mais rien n’y fait, la présence de ces nuisibles ne faiblit pas.

Cet envahissement a de graves conséquences d’un point de vue du cadre de vie, du lien social, de la protection de l’enfance, du lien intergénérationnel mis à mal, et surtout des risques sanitaires encourus, comme en témoignent les cas de dengue relevés dans l’ouest lyonnais cette semaine.
Les derniers échanges entre la direction générale de Mions et I’EID n’ont pas permis d’aboutir concrètement sur des solutions opérationnelles.

C’est pourquoi, M. le Ministre, nous, Maire et élus de toutes délégations, vous sollicitons collectivement pour une démoustication en urgence du territoire mioland, et ce par les moyens appropriés déjà mis en place dans d’autres villes, conformément aux protocoles sanitaires en vigueur.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.  »


Source : communiqué de ce jour de la Ville de Mions

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close