BRON | Taekwondo club > fidéliser et rester sur sa dynamique

BRON | Taekwondo club > fidéliser et rester sur sa dynamique

Focus en cette période estivale sur ce club fort d'un large effectif avec 272 licenciés dont une grosse majorité de brondillants.

Plus de 50 % en effet des adhérents de la section sont issus du quartier de Terraillon, 221 enfants (0 à 15 ans) sont recensés et 45 % de féminines. Un maintien constant des effectifs est constaté, les inscriptions étant même bloquées dans certaines catégories d’âges afin de prioriser la qualité sur la quantité.

La présidence est assurée depuis septembre 2019 par Hanan Makhoukh qui a succédé à Amad Shamim au sein d’un bureau dirigeant 100 % féminin. Sur le plan technique, les cours étaient dirigés par les 3 entraineurs du club Younès, Mehdi et Stéphanie Vittoz (arrivée en 2015). Un staff qui verra en septembre l’intégration d’Abdel Chellal, qui était au club de Genas et qui soulagera ainsi les coachs en place suite à l’augmentation du nombre de cours.

A noter que la section Fit taekwondo, ouverte il y a 3 ans, a bien fonctionné. Un groupe dynamique d’une trentaine de personnes, des parents d’enfants du club, s’entrainent 2 fois par semaine sous la coupe de profs formées. Ce mélange de fitness et taekwondo permet une reprise du sport adaptée et en musique avec une ligne sportive.

Au niveau sportif,  » même si la saison a été spéciale et frustrante pour les compétiteurs qualifiés  » selon les entraineurs, plusieurs résultats significatifs avaient été enregistrés dès la fin 2019.  Chez les jeunes, Tarik Coignet a remporté la coupe de France minimes à Gerland (- 37 kg) tout comme l’équipe féminine benjamine en entente avec 3 autres clubs (Alliance Val de Saône, feyzin et Décines). D’autres belles perfs sont à signaler : aux France Masters à Bourges , la 3° place de Stéphanie Vittoz tout comme Alexia Kacou-Fleury et le titre en Master (- 80 kg) de Younès Ouasmi. Le club mise d’autre part sur 2 réels espoirs que sont les juniors Younès Benharak, qui a particpé au championnat d’Europe en Espagne et Denya El Madjeri au fort potentiel.

Mais forcément l’arrêt complet des compétitions pour cause de confinement a engendré une activité partielle et la mise au chômage technique des salariés du club. Un lien a cependant été maintenu avec les membres du club et des cours par visios ont été mis en place (2 sessions par jour). Ils ont été bien suivies avec une moyenne constatée de 15 personnes. Une crise sanitaire qui a entrainé l’annulation de tournois internationaux mais aussi des championnats de France (cadets, juniors) prévus à Niort où le club avait 14 qualifiés (de 12 à 17 ans).

La ligue régionale de taekwondo a décidé de faire profiter les clubs d’une rétrocession accordée par la Fédération Française sur le prix de chaque licence. Le club brondillant ayant choisi d’offrir la licence aux adhérents de cette saison souhaitant la renouveler ceci afin de fidéliser et rester sur la dynamique actuelle.

Enfin les projets ne manquent pas au Bron Taekwondo, qui participe cet été à Parilly et à Terraillon à l’opération « Métropole Vacances Sportives » et qui organisera 2 compétions initiations pour jeunes à la Toussaint et à Noël ainsi qu’une journée secourisme.   ______________________________________________________________________________

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close