FOOT | Quelles ambitions pour la section féminine de l’OL ?

FOOT | Quelles ambitions pour la section féminine de l’OL ?

Les filles de Vasseur vont-elles conquérir une sixième Ligue des Champions consécutive ?

Les filles de Vasseur vont-elles conquérir une sixième Ligue des Champions consécutive ? / Photo Daniel Norin, CC0

Depuis 2004, le football féminin s’est vraiment imposé à Lyon. À force d’investissements et de travail, les joueuses ont su séduire les fans de la ville et faire le bonheur de toute l’institution du club. L’OL féminine n’est pas seulement importante pour sa ville et pour le président Aulas, mais également à l’échelle du football européen. Les plus grandes stars de la planète ont pu jouer sous la célèbre tunique blanche.

Mais quelles sont leurs ambitions pour cette nouvelle saison sportive qui vient de débuter ?


Un palmarès qui en fait le plus grand club de l’histoire

En seulement 16 années d’existence, le palmarès est phénoménal et fait rougir bien des clubs européens : 7 Ligues des Champions, 14 championnats de France d’affilée depuis 2007 et 9 Coupes de France.

La saison dernière, les Lyonnaises ont une nouvelle fois triomphé en C1 face à leurs plus grandes rivales, les Allemandes de Wolfsburg. Avec un tel niveau d’excellence année après année, autant vous dire que les objectifs sont simples pour la saison 2020/2021 : tout gagner. Championnat national, Coupe Européenne ou nationale, les filles du coach Jean-Luc Vasseur (en poste depuis 2019) veulent (et doivent) tout gagner.


Elles ont les armes pour poursuivre leur lancée

La pratique du football féminin a progressé partout dans le monde / Photo Kyle Pham, CC0

Ne vous inquiétez pas, l’ossature de l’OL Féminin est restée la même à la différence de l’équipe masculine. L’attaque est toujours aussi efficace avec la Ballon d’Or Ada Hegerberg accompagné de la talentueuse Eugénie Le Sommer. Le milieu de terrain demeure solide avec l’Allemande Dzsenifer Marozsan, Amandine Henry et Saki Kumagai. On oublie souvent la défense, tant les joueuses qui la composent sont offensives, mais celle-ci reste toujours autant imperméable grâce à l’emblématique capitaine Wendie Renard, et les internationales Griedge Mbock et Sarah Bouhaddi.

Des renforts sont même arrivés cet été, et le dirigeant de l’OL féminin, Olivier Blanc, a su mettre les moyens. Ce ne sont pas moins de neuf arrivées que le club a enregistrées. Un mix entre jeunes joueuses d’avenir comme Vicki Becho, qui joue déjà avec l’Équipe de France des moins de 20 ans et d’autres grosses pointures.

Deux pensionnaires de la plus célèbre Ligue du monde, la NWSL américaine, viennent d’arriver à Lyon : l’Anglaise Jodie Taylor et l’Australienne Ellie Carpenter. Il est intéressant de noter qu’elles étaient dans le club de l’OL Reign, qui vient tout juste d’être racheté par l’Olympique Lyonnais. D’autres bons procédés de ce genre devraient donc voir le jour plus souvent.

La véritable star du mercato lyonnais est la pétillante Sabrina Karchaoui, qui va sensiblement améliorer le côté gauche de l’OL. Enfin, citons Lola Gallardo, venue donner un peu de concurrence à Bouhaddi dans les cages et à Sara Bjork Gunnarsdottir qui va densifier l’entrejeu.


Une saison 2020/2021 qui a déjà bien commencé

Avec une telle équipe, il y a de quoi voir l’avenir avec le sourire. Tous les postes sont doublés ce qui permettra de ne pas trop user les organismes avant que les grandes échéances commencent au début de l’année prochaine.

Les premières journées de championnat de France ont su donner une tendance plus que positive après un arrêt des compétitions pendant plusieurs mois. Au niveau local, on ne voit que le Paris Saint-Germain pour empêcher l’OL de conquérir un quinzième titre consécutif. Montpellier voir Bordeaux, pourraient jouer les trouble-fêtes, mais pas sur la longueur.

Au niveau européen, les rivales de bons niveaux sont plus nombreuses. Wolfsburg bien évidemment, mais également le FC Barcelone, Chelsea ou le Slavia Prague font office d’outsiders sérieux.

Mais vous l’avez compris, les plus grandes ennemies des joueuses de l’Olympique Lyonnais sont elles-mêmes. Si elles jouent à leur niveau, rien ne les empêchera de faire une razzia sur toutes les compétitions dans lesquelles elles sont engagées.


                                                                               Article sponsorisé

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close