William Bert « on est dans un sport individuel, évoluant au sein d’un groupe, chacun fait progresser l’autre »

William Bert « on est dans un sport individuel, évoluant au sein d’un groupe, chacun fait progresser l’autre »

Régulièrement une sportive ou un sportif de la région dresse son bilan de l'année 2021 et évoque ses projets pour la prochaine (20/40).

Commune de résidence et club sportif actuel ?

 » Je réside sur Marennes et suis licencié à l’AFA Feyzin-Vénissieux.  »

Présentation sommaire de ton passé sportif et palmarès :

 » J’ai toujours pratiqué le football à un niveau régional sur un poste offensif où la vitesse était essentielle, à la rentrée 2020 j’ai décidé d’essayer un nouveau sport et le sprint au sein d’un club d’athlétisme était donc une évidence pour moi, j’ai contacté l’AFA Feyzin-Vénissieux et le feeling est bien passé immédiatement j’ai donc pris ma licence au club et je ne le regrette pas.

Après un an et demi à l’AFA, j’ai pu obtenir une médaille d’argent aux championnats AURA sur 200 m et une médaille d’argent aux championnats de France de relais par équipes avec Pablo, Tom et Jalis.  »


Tes points forts et distances préférées ?

 » Mes points forts sont, je pense, mon envie de progresser sans cesse et le fait de ne pas trop stresser ce qui me permet d’être assez relâché. Ma distance préférée est le 200 m, je pratique également le 100 m et 60 m (hiver) mais ce n’est pas particulièrement ce que je préfère.  »

Combien d’heures d’entrainement par semaine, coaché par qui ?

 » Tout dépend de mes horaires de travail mais de manière générale j’arrive à m’entraîner 5 fois par semaine en musculation à la salle de sport et 4 à 5 fois par semaine avec le groupe d’athlétisme à Feyzin, Vénissieux ou Parilly coaché par Pablo Bourgeois.

J’ai débuté l’athlétisme en Septembre 2020, le début a donc été particulier mais très sincèrement le club et le coach ont fait de gros efforts pour que nous puissions garder une bonne condition physique et nous entraîner dès que les conditions étaient réunies. La préparation a donc été plutôt correcte et les performances plutôt au rendez-vous à l’été 2021.  »


Avant de la détailler, comment qualifierais-tu cette année 2021 avec cette crise sanitaire ?

 » D’un point de vue purement sanitaire forcément l’année a été compliquée, il a fallu constamment s’adapter tout en ayant des difficultés à se projeter sur des objectifs puisque la vision était limitée.

Pour autant le groupe est vraiment top, le coach très investi et le club dévoué donc malgré la crise sanitaire l’année fût très positive puisque nous avons pu reprendre les compétitions, réaliser de bonnes performances et prendre du plaisir sur les pistes.  »

Quel en a été le moment fort ?

 » Sans hésitation le médaille d’argent aux championnats de France de relais par équipes, on est dans un sport individuel ou l’on évolue au sein d’un groupe et chacun fait progresser l’autre, c’est un vrai collectif et l’opportunité d’obtenir ce podium à Blois avec le soutien du groupe et une performance collective c’était énorme.  »

Combien de courses as-tu disputé (dates, lieux, temps et distances), tu en as découvert de nouvelles ?

 » J’ai disputé une vingtaine de courses, principalement des 100 m et 200 m ainsi que quelques relais. Mes principales performances sont :

  • 42.48 à Macon (4 x 100 m) le 29 mai 2021
  • 21.74 à Bourgoin (200 m) et 10.86 à Bourgoin (100 m) le 30 juin 2021
  • 21.74 à Bron (200 m) le 1° juillet 2021
  • 21.94 à Chassieu (200 m) le 7 juillet 2021
  • 21.70 à Bondoufle (200 m) le 18 juillet 2021
  • 1 min 56.95 à Blois (Medley court homme) le 9 octobre 2021

Petit bilan sportif, as-tu atteint tes objectifs  ?

 » Les objectifs ont été atteints, avec Pablo l’idée était de descendre sous 22.20 donc l’objectif a rapidement été rempli et après forcément on voulait continuer à descendre. Le fait de réaliser du N3 était également un premier aboutissement avec des chronos intéressants. La participation à l’open de France était aussi une vraie réussite.

En termes de sensations bizarrement les meilleurs chronos n’ont pas été réalisés avec les meilleures jambes mais le résultat reste le principal.  »


Quel est ton programme pour 2022 ?

 » Pour 2022 d’un point de vue collectif les Interclubs vont me permettre de lancer la saison d’été en faisant le maximum collectivement, retourner aux France en relais est également au programme.

Ensuite individuellement il va falloir confirmer et réitérer des performances de niveau national 3 sur 200 m. Après si j’y parviens l’idée serait d’abaisser les chronos et pouvoir faire à nouveau une compétition nationale.  »


Le groupe AFA sprint (W. Bert en haut à droite)


Prochain bilan > Florence Reignier (course à pied / team TDR Décines).



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close