Sébastien Perrier-David  » mon père m’a donné le virus de l’arbitrage en pétanque « 

Sébastien Perrier-David  » mon père m’a donné le virus de l’arbitrage en pétanque « 

Licencié depuis 3 ans à la Pétanque Muroise, il est en parallèle arbitre officiel d'abord de niveau départemental et depuis peu régional.

Présentation sommaire et parcours sportif ?

 » J’ai 49 ans et suis opérateur en logistique.

Mon parcours a démarré par le foot au club de l’ES Jonage où j’ai par la suite été éducateur. J’ai ensuite pratiqué la pétanque.  »

Comment as tu découvert cette discipline et quel est ton palmarès ?

 » J’avais 19 ans, en 1992, lorsqu’un ami Jean-Pierre Yapo, m’a fait découvrir la pétanque et fait signer à la Pétanque Couzonnaise. J’ai ensuite joué dans plusieurs clubs de la région (Rillieux, Décines, Les Brosses, Genas où j’ai aussi été vice-président) et depuis 3 ans je suis licencié à la Pétanque Muroise.

Je suis plutôt tireur et j’ai atteint les demi-finales du championnat du Rhône en doublettes provençales et les 1/8° en tête à tête. Sinon, j’ai aussi traversé les nationaux il y a 2 ans, en allant jusqu’aux 1/16° de finales en triplettes à Villefranche et en 2021 à Tarare.

Je joue moins maintenant et je préfère arbitrer !  »


Comment as tu fait tes premiers pas dans l’arbitrage et pourquoi cette passion ?

 » C’est mon père qui était arbitre départemental qui m’a donné le virus ! La pétanque est une histoire de famille puisque tout le monde y joue. Ma soeur Laure (au club de Décines) et ses enfants Matéo (aux portes de l’équipe de France) et Laura. Une passion familiale, merci papa Jacky !

J’ai démarré il y a 11 ans car ils cherchaient un arbitre dans le Rhône, cela m’a plu de suite et permis de mieux connaitre les règlements ! Tous les ans on suit d’ailleurs une formation de mise à jour de ces règlements.

Je dirais que c’est moins fatiguant, au niveau des gestes, d’arbitrer mais c’est plus nerveusement et mentalement au niveau de l’effort. « 

Qu’est ce qui te plait le plus et le moins dans l’arbitrage ?

«  Le +, je dirais la relation avec les gens, ils sont moins agressifs que lorsqu’on est joueur et on arrive mieux à parler. Pour le – , à vrai dire, rien ne me rebute dans l’arbitrage !

Je le fais vraiment par plaisir et en arbitrant des grands joueurs, on apprend en regardant. Il faut se concentrer sur tout : le joueur, sa façon de jouer, les partenaires et adversaires. Ceci en bonne osmose avec les organisateurs et les délégués.

Mon rôle d’éducateur pour les jeunes dans le foot m’a appris à rester calme et à gérer le stress. Il ne faut pas montrer ses émotions et savoir faire face à l’agressivité des joueurs. 80 % des joueurs connaissent bien le règlement et les plus grands en jouent. Des détails pouvant notamment être soumis à interprétation. « 

Tu peux arbitrer quand et à quel niveau ?

« Fin janvier, j’ai réussi mon examen d’arbitre régional ce qui me permet d’arbitrer seul en étant chapeauté par un arbitre national. C’est la 3° fois que je le passais et c’est vraiment l’examen le plus dur car on passe un cap.

J’ai pu ainsi officier lors des rencontres de Coupe de France Bron / Romans et Montluel / Pont de Beauvoisin. J’avais déjà été assistant-arbitre lors de Nationaux à Vaulx-en Velin (plusieurs fois) et à Villefranche (en 2021).

Je vais faire 2 ans à ce niveau et vais essayer de passer arbitre national  »


Tu as aussi d’autres responsabilités dans l’arbitrage ?

 » Je suis élu au Comité du Rhône de Pétanque depuis 2021, je l’avais déjà été il y a 8 ans puis j’avais arrêté. Depuis janvier, je suis président de la commission départementale de l’arbitrage et membre de la commission régionale après avoir été sollicité.

Il y a près de 200 arbitres dans la région dont une quinzaine dans le Rhône. On est pris 2 week-ends par mois en étant défrayé suivant le kilométrage du déplacement et un forfait journalier. « 

Et pour conclure, ta devise d’arbitre ?

 » Pour preuve de notre importance, s’il n’ y a pas d’arbitre, il n’y a pas de compétition. Je cite souvent une maxime d’un ancien employeur : « stratège dans la réflexion, barbare dans l’action ».

Enfin, s’il y a des jeunes qui aiment la pétanque et souhaitent arbitrer, ils peuvent me contacter (au 06.64.77.67.84). On leur fera découvrir et passer le concours.  »


 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close