Sébastien Cimino  » c’est un fait de course qui m’a contraint à l’abandon « 

Sébastien Cimino  » c’est un fait de course qui m’a contraint à l’abandon « 

Le traileur du "Corbas Running" s'est inscrit sur l'Euro Trail de la Féclaz, support des championnats d'Europe Masters, abordé sans pression et comme une sortie longue.

Après une belle année sportive en 2021*, comment s’est passé le 1° semestre 2022 ?

 » Le premier semestre de cette année s’est très bien passé. Quel bonheur de pouvoir à nouveau accrocher des dossards !!! J’en ai pleinement profité, en trail, en cross et sur la route avec des performances et des chronos qui m’ont rassuré pour la suite de la saison.  »

* son bilan sportif 2021 >


Tu as aussi participé à l’organisation de la nouvelle formule des 10 km de Corbas par ton club ?

 » Effectivement, cela faisait deux ans que nous voulions proposer cette nouvelle formule (la course s’est déroulée le samedi 25 juin en soirée, suivie d’un repas et d’un concert). Nous voulions rendre l’évènement festif et familial tout en évitant de courir un dimanche matin en juin où les fortes chaleurs sont légion.

Pour une première édition, nous avons eu environ 280 coureurs et plus de 500 personnes au repas, un vrai succès !!!  »


Tu as programmé de disputer l’Euro Trail Masters à la Féclaz, pourquoi ce choix ?

 » Le trail est vraiment ma discipline de prédilection. Quand j’ai su que les championnats d’Europe Masters allaient avoir lieu à la maison, je n’ai pas hésité une seconde.

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut défendre les couleurs de son pays et de surcroit à la maison.  »

Tu t’es aligné samedi 9 juillet, sur l’épreuve phare des 40 km, comment l’as-tu préparé, abordé ?

 » Oui j’ai fait le choix de cette distance car elle me correspond bien. C’est une distance que j’apprécie et sur laquelle je me fais plaisir. Je ne me suis pas particulièrement préparé pour cette course. Je l’ai abordé comme une sortie longue durant laquelle je voulais mettre du rythme.  »

Le jour J, tes sensations sur la ligne de départ, la météo ?

 »  Les conditions le jour de la course étaient idéales. Un grand soleil, un départ prévu à 8 h et une température parfaite pour courir. Toutes les conditions étaient réunies pour faire une belle course et un bon chrono.  »

Particularités, difficultés et dénivelé de cet euro ?

 » Le parcours a été dévoilé la veille de course. Un itinéraire de 40 km et 2.000 m de dénivelé positif décomposé en 3 boucles et formant une sorte de 8. La première et dernière boucle étaient identiques (15 km avec 900 m de D+), des montées assez raides et des descentes techniques, et une boucle de 10 km avec 200 m de D+ où l’on pouvait mettre du rythme.  »


Comment s’est passé la course ?

 » Etant donné que le parcours me correspondait assez bien, je voulais partir prudemment pour pouvoir terminer en roue libre. L’idée était simple, ne pas perdre de temps en montée et en gagner en descente.

Tout a bien fonctionné jusqu’au 13° kilomètre où, en descente, j’ai perdu l’équilibre. Je n’ai pas eu le temps de me rattraper et mon visage est venu percuter le sol assez violemment.

Heureusement pour moi pas de perte de connaissance, j’ai pu rejoindre un poste de secours situé non loin du lieu de mon accident. Le médecin sur place m’a dit que des points de suture seraient nécessaires et que j’allais devoir quitter la course. J’ai été rapatrié en ambulance au PC médical où j’ai été soigné. Un grand merci à l’équipe médicale qui a été au top.  »

Déception ? reparti sur un autre objectif d’ici fin 2022 ?

 » Je ne suis absolument pas déçu, bien au contraire. J’ai vécu (ma famille et mes amis par la même occasion) une journée pleine d’émotions. C’est un fait de course qui m’a contraint à l’abandon.

Malgré tout, mon objectif pour la fin de l’été reste la CCC (une des courses de l’UTMB) avec qui j’ai une revanche à prendre.  »

Et pour conclure, une petite anecdote ?

 » Un week-end riche en émotionsJe ne ramène pas de médaille de ces championnats d’Europe mais 7 nouveaux points de suture.

Je tenais déjà à remercier ma femme Stéphanie qui me supporte (dans tous les sens du terme) au quotidien, mes enfants, NON je ne cours pas les mains dans les poches !!! et ma famille.

Une dédicace à mon Lolo qui a fait une superbe course, je revois ta tête en me voyant à l’arrivée, et à sa femme Flo avec qui nous avons passé un superbe week-end, on a de bonnes bouteilles de vin à la maison.
Merci aux amis du club et d’ailleurs qui suivent mes aventures…  »


> PHOTO A LA UNE : Sébastien Cimino (à droite) et son ami Laurent Fouvet (Corbas Running, 113° en 4 heures 54).




 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close