Gilles Biron  » ma prestation en individuel a convaincu le sélectionneur du relais qui m’a fait confiance « 

Gilles Biron  » ma prestation en individuel a convaincu le sélectionneur du relais qui m’a fait confiance « 

L'athlète international qui réside à Lyon 8 et s’entraine à Bron a décroché le bronze aux championnats d'Europe avec le relais français du 4 X 400 mètres.

Avez-vous participé aux compétitions d’hiver en salle, notamment les championnats du monde ?

 » Non, je n’ai pas participé aux championnats du monde, j’ai fait les championnats de France en salle (à Miramas) où j’ai fini 3° sur 400 mètres « .

En plein air, quels sont les meetings ou championnats auxquels vous avez participé et sur quelle distance (200, 400 ou relais ?)

 » J‘ai couru au total 15 fois en plein air. J’ai commencé en Martinique avec le meeting du Lorrain, puis j’ai enchaîné sur plusieurs compétitions sur l’hexagone, la Belgique et la Suisse, en préparation des championnats de France des 25 et 26 juin à Caen.

Ensuite j’ai pu faire d’autres meetings comme la Chaux de Fonds (en Suisse) où j’ai pu réaliser les minimas pour les championnats d’Europe de Munich « .

Un petit bilan du championnat de France ?

 » Bilan assez décevant puisque je ne suis même pas dans les 3 premiers à ces championnats, à l’inverse de l’an passé où je finis champion de France. Néanmoins, bien que le chrono ne soit pas à la hauteur de mes attentes, sur le moment, ça montrait une certaine régularité de chrono quelque soit ma physionomie de course. Cela voulait dire que j’étais en forme mais qu’il fallait régler ma gestion de course.

De plus l’an dernier ce chrono m’aurait permis d’être sur le podium ce qui montre que le niveau Français du 400 m augmente bien « .

Comment avez-vous été sélectionné en EDF pour le relais 4 X 400 m, connaissiez vous bien vos coéquipiers ?

 » Ayant réalisé les minimas individuels sur le 400 m pour les championnats d’Europe de Munich, j’étais automatiquement sélectionnable pour le relais 4x400m. Ensuite ma prestation en individuel lors de ces championnats a convaincu le sélectionneur du relais qui m’a fait confiance pour lancer le relais en série et en Finale.

Je connais assez bien mes coéquipiers, Thomas Jordier que je côtoie depuis ma première sélection senior en 2017 à Lille, Loïc Prévot que je connais depuis les stages Antilles-Guyane organisés par les ligues d’Outre-Mer où je pratiquais l’athlétisme au début. Ensuite Téo Andant et Simon Boypa, je les connaissais déjà de noms, sur le circuit des meetings » .

Comment se sont passées les courses (séries et finale) du championnat Europe ?

 » La série du 4x400m s’est déroulée sans encombre, l’objectif de l’équipe était de se qualifier d’office avec un bon chrono qui permet d’avoir un bon couloir en finale.

En finale, il y avait forcément beaucoup plus d’excitation et d’attente car on savait qu’on pouvait aller chercher quelque chose de beau. On a tiré un bon couloir, le 6, avec les Allemands à domicile au 7 et les Anglais favoris de la course au 8, en ligne de mire. L’équipe était vraiment motivée à aller décrocher la médaille.

Ensuite de façon individuelle, j’ai vécu la course comme un premier relayeur qui doit surtout se focaliser sur son couloir et sa course plutôt que ses adversaires car le décalage des couloirs est différent et modifie un peu les repères. J’ai tout donné pour donner le témoin à Loïc avec une bonne vitesse pour qu’on soit dans une bonne position pour être à la bagarre.

Ensuite j’ai vécu la course comme un fan aux premières loges. J’ai cru à la première place jusqu’au bout mais on est contents d’une belle médaille de bronze, finalement avec un beau chrono à la clé » .

Et maintenant votre programme dici fin 2022 ?

 » Après septembre, il n’y a plus vraiment de compétitions d’athlétisme du coup, pour moi le programme de septembre sera repos et vacances pour ensuite reprendre progressivement d’ici fin septembre début octobre et commencer la préparation pour les championnats du monde en Août prochain.

Même si, avant ça, il y aura d’autres meetings et les championnats de France bien sûr !  »


PHOTO A LA UNE : le relais 4×400 m français 3° au championnat d’Europe à Munich, avec Gilles Biron (à gauche) / Crédit photos Daniel-kopatsch


CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close