Philippe Bacconnier « Je me suis lancé des défis inhabituels pour cette première année de masters 5 »

Philippe Bacconnier « Je me suis lancé des défis inhabituels pour cette première année de masters 5 »

Régulièrement une sportive ou un sportif de la région dresse son bilan de l'année 2021 et évoque ses projets pour la prochaine (41/45).

Commune de résidence et clubs sportifs ?

 » Je réside actuellement dans le 3° arrondissement de Lyon.

Je suis licencié à l’ASUL Bron Athlétisme depuis 1989, notre club est issu de la fusion de l’ASUL Athlétisme et de l’EMS Bron. Ma première licence a été prise à l’AS Caluire et Cuire. »

Présentation sommaire de ton passé sportif et palmarès :

 » J’ai débuté l’athlétisme en participant à des cross scolaires. Mon professeur d’EPS ayant détecté mes capacités athlétiques me propose de rejoindre l’AS Caluire, club ou il entrainait de nombreux jeunes. J’ai donc rejoint le club et couru mes premières compétitions sur piste.

Mes distances de prédilections étaient du 1.500 mètres au 5.000 mètres.

Meilleures performances > 800 m : 1’55’’ / 1.500 m : 3’54’’

> 3.000 m : 8’25’’ : 5.000 m : 14’40’’

> Semi-Marathon 1 h 08 / Marathon : 2 h 26. »


Tes points forts et distances préférées ?

 » La compétition sur piste a toujours été ma préférence avec les sensations que cela procure, mais l’âge avançant je suis monté sur 10 km, semi-marathon et surtout le marathon (environ une trentaine à mon palmarès). »

Combien d’heures d’entrainement par semaine, où et coaché par qui ?

 » Je m’entraine actuellement 3 à 4 fois par semaine soit en nature (Parilly, Parc de la Tête d’Or) soit au stade de Bron pour les séances sur piste. Je suis dans le groupe de François Najar, entraineur au club. »


Après une année 2020 tronquée, as-tu été perturbé dans ta préparation ?

 » Aucune inscription à des compétitions en 2020, une première depuis plus de 40 ans de course à pied ! »

Avant de la détailler, comment qualifierais-tu cette année 2021 avec cette crise sanitaire ?

 » Après une année sans aucune compétition, l’année 2021 a sonné le début d’une reprise mais avec beaucoup d’incertitudes (des courses annulées ou reportées à une date ultérieure à de nombreuses reprises).

Difficile de se projeter et de se préparer dans ces conditions, mais je m’entraine le plus régulièrement possible pour maintenir un niveau minimum. »

Combien de courses as-tu disputé ?

 » De 4 à 5 courses disputées en 2021 sur la région. »

Petit bilan sportif, as-tu atteint tes objectifs ?

 » Pas d’objectif fixé en 2021, j’espère une reprise plus régulière cette année. »


Quel est ton programme pour 2022 ?

 » Je me suis lancé des défis inhabituels pour cette première année de masters 5 à savoir :

  • La Transjurasienne (70 km de ski de fond) mi-février dans le Jura
  • Participer à un marathon, 25 ans après mon record au marathon de Reims en 2 h 26’’
  • Courir la SAINTELYON en totalité début décembre (75 km en solo). »

Et pour conclure ?

 » Depuis quelques années, je pratique très régulièrement le cyclisme sur route, c’est un complément très intéressant pour le travail du foncier et cela évite quelques longues sorties (traumatisantes et sources de blessures). »


Prochain bilan > Victoria Mabiza (ASVEL Athlétisme).



 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close