Adrien Redon  » je suis tout de même satisfait car j’ai amélioré mon précédent record de 14 minutes « 

Adrien Redon  » je suis tout de même satisfait car j’ai amélioré mon précédent record de 14 minutes « 

Le triathlète de l'ASVEL et fidèle des sorties "Terre de Running" revient sur le Marathon de la Rochelle disputé dimanche dernier.

Comment s’est passée cette préparation de 12 semaines suite au Bikingman ?/

« La préparation de 12 semaines s’est plutôt bien passée. C’était un peu difficile au départ à cause des séquelles laissées par l’épreuve du BikingMan aux articulations notamment. Le renforcement musculaire m’a permis de rapidement aller mieux et d’être au top de ma forme ».

Comment avez-vous abordé ce marathon au niveau de la forme et du mental ?

« Je suis arrivé sur le marathon de la Rochelle bien reposé et prêt à en découdre. La période d’affûtage précédent le jour J m’a permis d’être à mon meilleur niveau pour l’épreuve ».

Et la course, comment s’est-elle passée ? comment l’avez vous gérée ?

« La course s’est passée comme prévu pendant les 36 premiers kilomètres. J’ai tenu mon allure en étant décontracté mais à environ 5 km de l’arrivée, j’ai commencé à avoir les jambes raides et à dégrader ma foulée.

Rapidement le souffle a commencé à me manquer et ça a été de plus en plus dur de courir. Je me suis accroché mentalement pour en arriver à bout en 3 h 08 ».

Le parcours était-il bien roulant comme annoncé et la météo idéale ?

« La météo était parfaite le jour de la course et le parcours était assez roulant. Il y avait de légers faux-plats montants mais suivis de descentes donc ça n’a pas gêné pour faire mon meilleur chrono possible.

En plus, il y avait de nombreux coureurs à mon allure donc je n’ai pas été seul et un public bien présent qui a encouragé tout du long ».

Au bilan, satisfaction ou déception ?

« Un peu déçu de ne pas avoir franchi la barre des 3 h mais tout de même satisfait car j’ai amélioré mon précédent record de 14 minutes ».

Des petites anecdotes sur ce marathon ?

« Un immense merci à un coureur qui, à 1 km de l’arrivée, a ralenti sa course en me dépassant et m’a encouragé à prendre sa foulée pour m’aider à terminer le marathon.

Clin d’œil à Etienne Philippe de l’ASVEL Triathlon qui a terminé le marathon en 2 h 44 ».


Et maintenant récupération et ensuite programme de fin 2022 et début 2023 ?

« Peu de récupération car je m’aligne sur la Saintélyon ce week-end en relais à 3 avec André Servy et Thibault Gozzi.

Ensuite, je pense me remettre sur des distances plus courtes pour le début d’année prochaine et reprendre le triathlon avec probablement un IronMan en 2023 » .


>> Retrouvez l’article de présentation d’Adrien Redon


Ce diaporama nécessite JavaScript.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )

En continuant à utiliser ce site, vous considérez être en accord avec les termes concernant l'utilisation des cookies. | Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close